Bon anniversaire Spirou !

Pas question de retraite pour l’hebdomadaire belge dont le premier numéro vit le jour le 21 avril 1938. Le journal de Spirou fête pourtant cette semaine son soixante-cinquième anniversaire. Pour mémoire, rappelons que c’est dans les pages de ce magazine phare du neuvième art que sont apparues pour la première fois des séries aussi importantes que Boule & Bill, Lucky Luke, Gaston Lagaffe, Les Schtroumpfs ou, plus récemment, Cédric, Kid paddle, etc., sans oublier évidemment Spirou & Fantasio.

 


Premier cadeau de la semaine : la couverture du n°3393, daté du 23 avril et premier numéro de la 66ème année de publication du magazine des éditions Dupuis (notez que Robbedoes, l’équivalent néerlandais de Spirou, fut, pour sa part, créé quelques mois plus tard, le 27 octobre 1938), est l’exacte réplique de celle du n°1, daté du 21 avril 1938, signée de Rob Vel et mettant en scène la naissance d’un jeune groom qui allait se rendre très célèbre par la suite (vous voyez qui ?). Autre surprise : un poster géant regroupant 2500 (!) couvertures d’albums des éditions Dupuis laisse apparaître, en surimpression, la figure de Spirou (le personnage cette fois). Les pages intérieures du numéro de la semaine font évidemment la part belle à l’événement avec un amusant court récit de Lambil et Cauvin et un très intéressant test « Êtes vous Spiroutologue ? » qui permettra à chacun d’entre vous de tester vos connaissances (pointues) des séries publiées dans l’hebdomadaire.


 


Mais la cerise sur le gâteau vient sans aucun doute des souvenirs des différents rédacteurs en chef s’étant succédés à la tête du magazine. Sans compter Charles Dupuis lui même (le fondateur du journal récemment décédé), dont on découvre l’omniprésence, il n’y eu que six rédacteurs en chef en 65 ans ! : Yvan Delporte, jusqu’en 1968 (rentré à Spirou en 1945 comme apprenti-photograveur, il avoue ne pas savoir exactement à partir de quel date il occupa la fonction de rédacteur en chef !) , Thierry Martens de 1969 à 1978, Alain De Kuyssche de 1978 à 1892, le regretté Philippe Vaandooren de 1982 à 1987, Partick Pinchart de 1987 à 1992 puis Thierry Tinlot depuis 1993.


 


Clin d’œil à l’Histoire, ce numéro se referme sur un nouveau gag du Petit Spirou et démontre à quel point l’hebdomadaire des éditions Dupuis a su avec efficacité séduire les nombreuses générations de lecteurs qui se sont succédées depuis ces 65 dernières années. Quelques chiffres pour terminer et témoigner de son excellente santé : Spirou, dont le tirage hebdomadaire atteint 115000 exemplaires en français, bénéficie de 350 000 lecteurs par semaine. LT


 


Spirou n°3393 du 23 avril 2003 – 1,60 €.


Ps : Spirou.com s’associe aussi à l’événement, n’hésitez pas à y faire un petit tour.

Galerie

Les commentaires sont fermés.