« Les Satellites » par Claire de Gastold et Alexandre Franc

Au premier abord, on se dit que ces « Satellites » ne sont rien d’autre qu’une BD bobo de plus, qui tente de traiter du trouble de l’adolescence, entre mal d’amour et quête d’identité… Mais si on est un peu curieux, encouragé par le fait que l’ouvrage soit publié dans la toujours intéressante collection Bayou des éditions Gallimard, on va jeter un œil un peu moins désabusé sur les premières pages ; et là, miracle, on ne lâche plus l’album, admiratif devant l’efficacité narrative, la manière subtile et décalée d’aborder le sujet ou le charme fou qui se dégage de l’élégant et délicat dessin de Claire de Gastold.

            Cette artiste, qui a fait ses études à l’Institut Saint-Luc de Bruxelles et à l’ENSAD, en section illustration, avant de livrer de superbes illustrations, dans un style qui se situe entre Pratt et Otomo, pour des ouvrages au Poisson soluble ou chez Sarbacane, a manifestement parfaitement réussi son intrusion dans le monde du 9ème art !            Historien de formation, le scénariste Alexandre Franc n’est pas non plus un premier venu puisqu’il a suivi, lui aussi, des cours de dessins à l’institut Saint-Luc de Bruxelles. Remarqué lors de la parution d’une très documentée et fluide bande dessinée sur « Mai 68 : histoire d’un printemps » (avec Arnaud Bureau, chez Berg International, en 2008), il est surtout connu aujourd’hui pour avoir été l’un des plus intéressants collaborateurs du feuilleton numérique de Thomas Cadène, « Les Autres Gens », publié en albums chez Dupuis.            La première collaboration de ces deux talents sur cette étrange comédie de mœurs, certes très parisienne, est vraiment étonnante et troublante : elle met en scène des personnages ambigus, à la recherche de leurs limites, qui nous émeuvent tout de suite et que l’on a envie de mieux connaître. La relation fusionnelle qui unit Aurélien, étudiant bon chic bon genre et blasé, à sa sœur Nicole, semble dépasser le simple lien fraternel. En plus, ce jeune homme de bonne famille, dont les parents sont pourtant toujours en vie, fait tout pour se trouver une mère adoptive. Il va alors rencontrer Olivia, femme mûre et séduisante, qui n’en est pas à sa première adoption… De quoi engendrer, entre non-dits et interdits, des situations surprenantes et des liens complexes entre ces protagonistes dont la sensibilité est, toujours, à fleur de peau. Vraiment touchant !!!

                                                           Gilles RATIER

« Les Satellites » par Claire de Gastold et Alexandre Franc

Éditions Gallimard (16,30 €) – ISBN : 978-2-07-069687-1

Galerie

Les commentaires sont fermés.