« Tramp » T10 (« Le Cargo maudit ») par Patrick Jusseaume et Jean-Charles Kraehn

Après ses excursions navales mouvementées vers l’Amérique latine, l’Afrique ou l’Indochine, le capitaine de marine Yann Calec revient s’échouer sur les quais de Rouen, là où tout a commencé, le temps d’une aventure unique : un seul tome qui renoue avec l’ambiance polar « années 1950 » du premier album…

On assiste donc à un véritable retour aux sources pour cette série qui lorgne plus vers l’atmosphère des films du français Julien Duvivier que de celle de l’Américain Elia Kazan. Pourtant, le thème de son « Sur les quais », interprété par Marlon Brando, en est très proche (le film traite des questions sociales qui ont entraîné une véritable rébellion ayant eu lieu sur les docks de New York, au début des fifties). Sauf qu’ici, notre héros, qui est bien décidé à changer de vie et qui a acheté, grâce à un héritage, un liberty-ship, devient son propre patron… Il va alors se heurter à une collusion entre des dockers syndicalistes et un gros méchant armateur…

Et comme dans les trois précédents cycles de ces thrillers maritimes, l’intrigue est haletante et démontre, une fois de plus, les qualités exceptionnelles de Jean-Charles Kraehn, en tant que raconteur d’histoires. La documentation est béton, le rythme narratif est limpide (et soutenu) et les dialogues sonnent justes : on peut ainsi, dans ce récit maritime où rien n’est tout blanc ou tout noir, s’attacher aux différents personnages, lesquels sont aussi truculents qu’inquiétants, découvrir la vie quotidienne des marins à bord du cargo, et suivre une enquête criminelle, vraiment passionnante.

Quant au traitement graphique, style « ligne claire réaliste », de son ami Patrick Jusseaume, il s’accorde parfaitement à la période, aux lieux et à l’ambiance décrits. Le dessinateur n’hésite d’ailleurs pas à jouer avec des couleurs orangées et poisseuses qui renforcent la sensation angoissante que l’on peut ressentir ; tellement le lecteur partage, pleinement, celle de ce capitaine obligé de prendre un pavillon de complaisance pour se soustraire à la réglementation française… À noter, cependant, que suite à un arrêt maladie qui s’est prolongé, Patrick Jusseaume a dû interrompre momentanément l’illustration de la série. Ainsi, les six dernières planches et la couverture de l’album ont été entièrement assurées par le scénariste qui a parfaitement épousé, au pied levé, un style qui n’était pas le sien à l’origine : comme quoi, « Tramp », c’est aussi, et peut-être avant tout, une vraie histoire d’amitié…

Gilles RATIER

« Tramp » T10 (« Le Cargo maudit ») par Patrick Jusseaume et Jean-Charles Kraehn

Éditions Dargaud (13,99 €) – ISBN : 978-2205-06512-1

 

 

Galerie

2 réponses à « Tramp » T10 (« Le Cargo maudit ») par Patrick Jusseaume et Jean-Charles Kraehn

  1. bdouebe dit :

    j’espère que Patrick Jusseaume va vite se rétablir car Tramp fait partie des indispensables de la BD ! Je ne l’ai pas encore lu ce tome 10 car je le garde pour LE bon moment : genre tout seul au calme avec une bonne heure devant moi :)
    bravo à ces 2 magnifiques auteurs !

  2. Jusseaume dit :

    Bonjour,
    Merci pour votre sympathique témoignage. Nous allons reprendre le large, probablement à destination de la mer Rouge. Je sais, c’est vaste ! Faisons confiance aux vents.
    Bien cordialement
    Patrick Jusseaume