L’Echo des savanes n°200 de janvier 2001

Pour son numéro 200, daté de janvier 2001 et sous-titré « dernier numéro avant l’an 3000 », L’Echo des Savanes se paye le luxe d’inviter Winona Ryder …




 


Pour son numéro 200, daté de janvier 2001 et sous-titré « dernier numéro avant l’an 3000 », L’Echo des Savanes se paye le luxe d’inviter Winona Ryder, sous forme d’une interview signée Frank Abernathy  dans les pages intérieures du magazine où l’actrice se sent très « artiste » et déclare, sans fausse naïveté et pour notre plus grand malheur « je ne suis pas vraiment convaincue que les réalisateurs pensent à moi pour les scènes de cul ». Dommage !


En attendant, faute de Winona Ryder, l’Echo poursuit sa route et nous invite à découvrir nos stars préféréEs dans les films où elles apparaissent nues en prenant le prétexte de la sortie de ces « chefs d’œuvre » en DVD (le support ayant l’avantage d’une image arrêtée d’une netteté parfaite, ce qui réjouira les lecteurs du magazine, possesseur d?un lecteur DVD).


Nous laissons aux lecteurs le soin de découvrir titres des films et actrices en question dans les pages du mensuel où ils apprendront également, enquête à l’appui, que « Le cyber-sexe ça marche pas ! ». Florent Lassale,  journaliste de L’Echo, et visiblement expert en techniques virtuelles, n’hésite pas à démonter une par une l’ensemble des idées reçues liées à cette pratique, qu’il semble mieux devoir laisser dans la case fantasme de son esprit.


Les déçus de cette très mauvaise nouvelle pourront se consoler en dévorant Le dernier grand bétisier du Xxème siècle, 9 pages de pure jubilation reprenant mois par mois pour l’an 2000 et sous forme d’encadrés thématiques pour les autres années, anecdotes, photos insolites et autres petites phrases stupides.


Autre dossier au sommaire du mensuel mi-coquin, mi-copain, l’étonnant et amusant « Comment survivre à l’an 3000 », bien nommé à la une comme le guide de la survie stupide, illustré par Rémi Malin Grëy, qui nous apprend (ça peut toujours servir) comment (bien) se battre contre un alligator, éviter la charge d’un taureau furieux ou encore survivre à une attaque … d’escargot !


Côté BD, passons très vite sur les fins du médiocre Manara « Révolution ! » et du nouveau et délirant Martin Veyron « Caca Rente » dont les histoires sont déjà parues en albums récemment, le plaisir n’y est donc plus !


Intéressons nous plutôt au nouveau Paul Gillon, l’auteur de « La survivante », qui signe un nouveau  thriller futuriste pour adulte avec « Le contrat », dans son impeccable style réaliste.


L’album est à paraître fin janvier, tout comme le nouvel opus de la collaboration Delépine / Stan & Vince, qui, remettent le couvert après « L’imploseur » il y a un an, avec « La Bombe », où un producteur véreux d’holobusiness, en 2035, préfère scanner le corps d’une jeune fille, afin d’exploiter son image et de ne pas lui verser de royalties. Violence, sexe et climat électrique sont au rendez vous de ce nouvel album qui va à 100 à l’heure.


« Je suis une sorcière », le nouvel album d’Arnon, dont l’intégrale de Dinosaur Bop, « Wanda et les dinosaures » est sorti il y a peu, figure également au sommaire du magazine.


A noter également, l’étonnant et amusant « Strip-Tease des copains », gag en une planche de Bercovici et Thiriet, qui renverse les rôles du traditionnel « streap-tease des coquines » que l’on retrouve évidemment dans ce numéro 200.


Trois autres articles sur « Osez la bouffe new age », « L’érotisme du boudin blanc », et « Mais où sont-ils passés » (Ringo, Aldo Maccione, …), diverses interviews ciné, télé, music, ainsi que quelques brèves sur des sites internet, sans oublier une double page de Wolinski et  l’habituelle « Sale blague de l’Echo », complètent le sommaire de ce premier numéro du millénaire, situé dans la pure ligne éditoriale du magazine mi-coquin mi-copain qu’on prend toujours autant de plaisir à lire.


 


Information spéciale Angoulême 2001: Le numéro 201 de l’Echo des Savanes paraîtra pour le festival d’Angoulême où sera présentée une importante exposition rétrospective du magazine intitulée « 2001, l’Odyssée de l’Echo ». Fil rouge: un parcours chronologique à travers les diverses incarnations du magazine … « L’occasion de retrouver, par l’entremise de planches originales, les grandes séries et les auteurs de premier plan qui ont participé durablement à cette épopée de papier : Liberatore, Pétillon, Martin Veyron, Vuillemin,, Jano, Gillon, Reiser, Varenne, Wolinski et bien d’autres, … »

Galerie

Les commentaires sont fermés.