Sapristi 45

Sommaire particulièrement éclectique pour ce numéro 45 de Sapristi, qui ouvre ses colonnes à deux auteurs – René Haussman et Man Civiello, à un jeune éditeur – Erwann Guyodo des Editions Triskel – et à un sculpteur de statuettes BD – Pascal Rodier de Fariboles productions. La revue d’études trimestrielle poursuit inlassablement et avec la rigueur qui la caractérise, son décorticage rigoureux de l’univers du neuvième art au travers d’interviews très pointues et intelligemment menées (par Bruno Ghys pour Hausman et Civiello, par Laurent Sarrat, Eric Rubert et Alain Ledoux pour Rodier et par Jean-Pierre Surest pour Guyodo) .

Sommaire particulièrement éclectique pour ce numéro 45 de Sapristi, qui ouvre ses colonnes à deux auteurs – René Haussman et Man Civiello, à un jeune éditeur – Erwann Guyodo des Editions Triskel – et à un sculpteur de statuettes BD – Pascal Rodier de Fariboles productions. La revue d’études trimestrielle poursuit inlassablement et avec la rigueur qui la caractérise, son décorticage rigoureux de l’univers du neuvième art au travers d’interviews très pointues et intelligemment menées (par Bruno Ghys pour Hausman et Civiello, par Laurent Sarrat, Eric Rubert et Alain Ledoux pour Rodier et par Jean-Pierre Surest pour Guyodo) . Les bibliographies des auteurs sont toujours aussi complètes et font une nouvelle fois figures de référence. Nous vous recommandons de bien étudier celle consacrée à Haussman (réalisée par Gilles Ratier, Stéphane Lefebvre et Bruno Ghys), qui recense l’ensemble de ses publications d’albums, bien entendu, mais également toutes ses illustrations, pour des ouvrages, publicités et autres objets dérivés, ainsi que l’ensemble de ses participations dans des magazines, débutées dans Tintin en .. 1954, puis principalement poursuivies dans Spirou, à partir de 1958. A noter également dans ce numéro de l’été 2000, un vibrant hommage à l’hospitalité de Jean-Marc Stalner par Jean-Pierre Surest et quelques planches de BD signées Fradet et Heurteau (ainsi que quelques gags d’Haussman). Un article, signé Alain Ledoux, nous remémore la folie des pin’s d’il y a une dizaine d’année, qui n’avait pas oublié d’entraîner le neuvième art dans son tourbillon de folie. Les brèves et critiques complètent ce numéro, par ailleurs richement illustré dans son ensemble. Le tout forme une revue incontournable et un numéro réussi.
50 FF – BP173, 76206 Dieppe cedex
Diffusion France, Belgique et Suisse : 9ème dimension, 10 rue Bichat, 75010 Paris

Galerie

Les commentaires sont fermés.