BANDE DESSINÉE ET DESSIN ANIMÉ

Depuis le début du siècle, les rapports entre la bande dessinée et le dessin animé restent étroits. Winsor McCay, créateur de Little Nemo, est, avec le Français Émile Cohl, un des pères du dessin animé

 

 

 

En 1908, lors de la projection de Gertie the Dinosaur, la fin de la séance venue, McCay se présenta devant la scène, très élégamment vêtu, prononça un bref discours puis commenta le film en faisant les bruitages correspondant à l’action. Ensuite, il réalisa Little Nemo et un dessin animé documentaire The Sinking of the Lusitania comprenant plus de vingt-cinq mille dessins.

 

Après ces premières tentatives, d’autres dessinateurs sont tentés par l’aventure de l’animation, et on assiste à l’adaptation de Bringing up Father, The Katzenjammer Kids, Krazy Kat, Mutt and Jeff, Happy Hooligan, Pip, Squeak & Wilfred et des Pieds Nickelés, animés par Émile Cohl (1917­1918).

 

Venus du dessin animé, des personnages importants deviennent des héros de bandes dessinées : Felix the Cat, Popeye, la charmante Betty Boop et, bien sûr, les personnages créés par Walt Disney dont Mickey Mouse, Donald Duck et la série des Silly Symphonies. À partir des années 1940, la production de dessins animés s’intensifie: Tom and Jerry, Daffy Duck, Droopy, Mighty Mouse, Mister Magoo, ainsi que Superman et Li’l Abner.

 

Dans les années 1970, les comic-books seront envahis par les personnages créés par Hanna et Barbera. Des courts et longs métrages de Peanuts sont produits par Bill Melendez, en 1970, dont A Boy Named Charlie Brown.

 

La télévision se tourne vers les productions des super-héros de D.C. et de Marvel (Spider-Man, Superman, Batman ). Ralph Bakshi tourne Fritz the Cat, d’après Crumb. Les studios Belvision mettent en chantier Tintin et le lac aux requins et Astérix le Ga­lois. Les studios Idefix produisent Lucky Luke et Astérix. Aux États-Unis, Dennis the Menace et Beetle Bailey envahissent le petit écran.

 

À la fin des années 1970, la T.O.E.I. réalise une série de dessins animés avec Greensiger ( Goldorak) comme héros, puis Captain Harlock (Albator). Ces deux séries japonaises annoncent Akira, Dragon Ball Z, Silver Moon qui vont inonder les écrans de télévision du monde entier.

 

Aux Etats-Unis, Spawn , la série de Todd McFarlane devient un dessin anilmé pour le grand écran, puis une série d’animation pour la téklévision. Néanmoins, le studio Ellipse produit une excellente série d’après les albums de Tintin et met en chantier, en 1996, Blake et Mortimer ,Alix.et Corto Maltese.En 1999, Infine films produit la série Les Ailes du Dragon de Claude Moiterni et Patrice Serres. En 2001, verra la production de Philippe Druillet Excalibur.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Gertie the Dinosaur. affiche annonçant la projection du spectacle musical présenté au Palacc Theater de Chicago. le 2 février 1914

 

Victor Herbert, Little Nemo, affiche annonçant la version musicale présentée au théâtre

 

 

 

 

  

 

 

 

 

 

Galerie

Les commentaires sont fermés.