« Nocturnes » par Clarke

Entre deux recueils des gags avec la gentille apprentie sorcière « Mélusine », que lui scénarise François Gilson pour l’hebdomadaire Spirou et les éditions Dupuis, le dessinateur Clarke n’hésite pas à expérimenter d’autres voies graphiques et narratives : que ce soient des délires humoristiques bien barrés (« Histoires à lunettes » avec Midam, « P.38 et Bas Nylon », « Cosa Nostra », « Mister Président », « Docteur Bonheur » avec Turk…) ou des récits plus réalistes et fort bien structurés (« Luna Almaden » ou « Urielle » avec le scénariste Denis Lapière).

                     C’est plutôt dans cette dernière veine que ce situe cette étrange histoire intimiste et assez inattendue qu’il scénarise lui-même ; et qui se révèle être plutôt une bonne surprise ! Les habitants d’un village, perdu dans la campagne française, sont sur les dents : certains sont en train de perdre la mémoire, alors que d’autres disparaissent carrément… Et le responsable de ce chaos pourrait bien être Léo, un étrange écrivain qui focalise toutes les attentions…            Ayant mis beaucoup de choses personnelles et intimes dans cet album, Clarke met en scène un auteur tentant de faire face à un monde qui lui échappe, mais aussi, et surtout, sa sœur qui semble prendre bien soin de lui : en effet, cette dernière va devoir affronter son passé et « tuer le père », la figure dominante !            Cette tragédie commence dans une ambiance angoissante que nous fait partager chacun des protagonistes, tous plus ou moins voisins les uns des autres, avant de flirter avec une certaine forme de fantastique que tempère le mécanisme imparable de la narration et le propos lui-même, lequel reste très réaliste ! Enfin, le dessin de Clarke, dont le trait bouleversant reste souvent figé et photographique (un peu à la manière d’un Tito), participe pleinement à cette tension omniprésente…

                                                            Gilles RATIER

« Nocturnes » par Clarke

Éditions Le Lombard (14,99 €) – ISBN : 978-2-8036-3029-5

Galerie

Une réponse à « Nocturnes » par Clarke

  1. Excellent moment, on rentre rapidement dans cette histoire originale et haletante du début à la fin!!!! À lire et relire!!!