Encrage de comics, les secrets des maîtres.

Un manuel de référence!

 L’éditeur Eyrolles nous donne à nouveau un ouvrage surprenant par l’intérêt qu’il parvient à susciter sur un sujet a priori des plus techniques. Or, pour peu que l’on s’intéresse au dessin et à la bande dessinée, sans être pour autant un professionnel, on est vite captivé par le propos de Gary Martin et Steve Rude, deux spécialistes qui nous apprennent tout sur l’encrage, étape souvent ignorée qui précède la mise en couleur.

 

Destiné à accentuer certains aspects, capable d’orienter la tonalité d’un dessin (voir à ce propos la planche Sandra et Jill pp 104 sqq.), l’encrage trouve enfin son ouvrage de référence en langue française, avec un sous titre en rien usurpé. Dépassant les aspects purement techniciens, les deux auteurs donnent réellement envie de se colleter avec un exercice pourtant ingrat, et trouvent, excepté quelques rares remarques qui n’engagent qu’eux et que pourraient désavouer les dessinateurs proprement dits, un ton juste, mariant conseils et avis sans artifice et avec efficacité.

 

Non dénué d’humour (voir à ce sujet la petite bd présentée en avant-propos dont le scénario semble trop savoureux pour avoir été inventé et qui prouve que certains éditeurs gagneront à parcourir attentivement le présent ouvrage), cet opuscule s’adresse d’abord aux dessinateurs (et pas seulement aux débutants), à tous les professionnels de la bd mais aussi à l’amateur et au lecteur lambda.

 

Fidèle à la méthode éprouvée d’Eyrolles, le livre présente d’abord les généralités techniques de l’encrage, multipliant citations et exemples pour parvenir à une démonstration à la fois concrète et opératoire dans une logique pédagogiquement parfaite. Signalons un remarquable guide des ombres faciales et des développements très stimulants sur l’encrage des chevelures ou l’utilisation des aplats de noirs.

 

Particulièrement intéressant, l’exercice comparatif : les auteurs ont eu l’excellente idée de proposer la même planche à une vingtaine de professionnel qui ont traduit les codes graphiques avec leur approche propre. Surtout, chacun commente longuement et précisément ses intentions, le matériel utilisé, les difficultés rencontrées et sa philosophie générale de l’encrage. Une confrontation riche d’enseignements.

 

Enfin, l’ouvrage décidément plein de ressources pédagogiques et d’incitations à la réalisation, propose huit planches imprimées à l’ancienne en bleu sur une page cartonnée destinées à l’entrainement du lecteur.

 

Joël Dubos

 

 

 

Gary Martin, Steve Rude, Encrage de comics, Les secrets des maîtres, Editions Eyrolles, 25 euros

 

 

 

 

 

 

Galerie

Les commentaires sont fermés.