Captain America est à nouveau orphelin… Joe Simon nous a quitté…

Que dire de Joe Simon ? Son nom est dans les livres d’histoire de la bande dessinée américaine…

Témoin de la naissance du média, œuvrant pendant près de 70 ans dans l’industrie (comme le raconte l’ouvrage « The Comic Book Makers », co-signé avec son fils Jim), Joe Simon commença sa carrière en 1932, en tant qu’illustrateur de presse, avant d’intégrer Fox Publications, où il rencontre son futur collaborateur Jack Kirby.

Les deux hommes vont chez Novelty Press, où ils réalisent « Blue Bolt ». Puis, ils sont embauchés par Martin Goodman et deviennent les premiers directeurs de publications de la Timely (l’ancêtre de Marvel), formant au passage le jeune Stan Lee et créant « Young allies», le premier Kid Gang, mais surtout le super patriote « Captain America »… : voir « Captain America » (1ère partie) et « Captain America » (2ème partie).Joe et Jack y inventent la grammaire des comic books. Plus rien ne sera comme avant. Un nouveau moyen d’expression est né, sublimant la façon de raconter les histoires et tirant avantage du format (les pages entières, la continuité…), en privilégiant l’action par la dynamique des personnages et les découpages cinématographiques. Même s’ils ne sont pas les premiers à le faire, ils seront indiscutablement les meilleurs… Voir  Joe Simon & Jack Kirby Swipes.

Un rapide passage sur le « Captain Marvel de Fawcett plus tard et les voilà chez DC, où les succès continuent (Boy Commandos, « Sandman », « Newsboy Legion »…).

Après son service militaire dans les Coast Guards, Joe retrouve Jack et continue sa brillante carrière chez Harvey (Stuntman, Boy Explorers, Boy’s Ranch, Alarming Tales, Race for the Moon…), Hillman (Punch & Judy Comics, My Date, Real Clue Crime…), Crestwood (Headline, Young Romance, Black Magic, Young Love, Young Brides, Fighting American…), Mainline, leur propre maison d’édition (Bullseye, Foxhole, In Love, Police Trap) et Archie (The Fly, Private Strong…). Au passage, ils révolutionnent le Crime Comics et le Western, inventent le concept des Romance Comics… Sans oublier les super-héros, auxquels ils donnent leur représentation définitive…

Simon et Kirby se séparent au milieu des années 50, suite à la crise que traverse le marché, et Joe poursuit seul sa carrière dans la publicité et l’édition (avec le magazine Sick), avant de revenir en tant qu’éditeur chez DC dans les années 70 (Prez, The Geek) et d’y retrouver brièvement Kirby sur un numéro de Sandman en 1975.

En 2011,  Joe et son fils Jim conçoivent le personnage de ShieldMaster, mis en images par l’équipe française d’Organic Comix… C’est à ce moment-là que  nous nous sommes croisés…

L’auteur de ses lignes présente toutes ses condoléances à Jim et à ses sœurs…

 Jean DEPELLEY

Joe Simon
Naissance :  11 octobre 1913
Décès : 14 décembre 2011 (98 ans)

Galerie

Une réponse à Captain America est à nouveau orphelin… Joe Simon nous a quitté…

  1. Merci pour cet article , Jean !!
    Une pensée pour Joe Simon et l’ensemble de son oeuvre encore un grand qui nous quitte , triste année après Gene Colan , Jean Tabary ou encore Shingo Araki …