PLUS DE LECTURES DU 19 NOVEMBRE 2007

Notre sélection de la semaine : “ Magasin général T.3 : Les hommes ” par Jean-Louis Tripp et Régis Loisel, “ Afrika ” par Hermann, et “ Le protocole du tueur T.1 : Le tueur à la ficelle ” par Denis Falque et Didier Convard.

 

Cliquez sur l’appareil photo pour découvrir les couvertures des albums chroniqués.

 

 

Magasin général T.3 : Les hommes ” par Jean-Louis Tripp et Régis Loisel

 

Editions Casterman (13,95 Euros)

 

Les deux premiers volumes étaient magnifiques (surtout le 2ème), mais celui-là est encore mieux !!! Si, si, on vous l’assure ! Notre duo graphique et scénaristique, toujours aussi performant, insère des nouveaux sentiments de colère et de jalousie, sans détruire tout ce qui faisait le charme des précédents opus : c’est-à-dire une ambiance particulière créée par une accumulation de bonne humeur et de toutes ces petites choses qui nous procurent un bien-être fou, sans parler de la truculence des dialogues propre à la Belle Province ! En effet, dans notre petit village québécois des années 1920, les hommes (les maris de ces dames) reviennent de leur «campagne d’hiver» ! Pas facile pour eux d’accepter qu’en leur absence se soit ouvert un «restaurant de Paris», d’autant plus qu’il est tenu par un «Français de France» (même si, en fait, il est de Montréal, comme le curé fraîchement nommé sur la paroisse), un potentiel rival qui a été recueilli par la jeune veuve de celui qui tenait le magasin général ! Les chamailleries du début vont laisser la place à la vraie bagarre, avec insultes et poings à l’appui ! Et ce n’est pas encore ce coup-ci que nos protagonistes vont trouver le bonheur auquel ils aspirent… Fondée sur la complémentarité du savoir-faire de chacun (Loisel au story-board, Tripp aux finitions, Lapierre aux couleurs, et Beaulieu à la relecture), cette nouvelle chronique aussi poignante que savoureuse, est une totale réussite qui nous démontre, parfaitement, les contradictions de l’âme humaine !

 

 

 

Afrika ” par Hermann

 

 Editions Le Lombard (13,50 Euros)

 

Une fois de plus, le fabuleux dessinateur réaliste qu’est Hermann (l’un des maîtres de la couleur directe) ne fait pas dans la dentelle, exprimant ici sa colère face aux extrémismes et son peu de foi en l’être humain. Et pourtant, au final, son propos pessimiste, égoïste, et sans concession, marque profondément notre esprit, lequel était déjà admiratif devant tant de talent graphique et narratif. L’ancien illustrateur de «Bernard Prince» ou de «Comanche» nous avait déjà montré qu’il savait dessiner formidablement bien les animaux (qu’il préfère certainement aux hommes) : il nous le prouve une fois de plus en sublimant la faune de la savane, où se déroule son nouveau one-shot publié dans la très belle collection «Signé», relancée récemment par Le Lombard. Un ancien mercenaire, au passé plus que trouble, a choisi de s’exiler, pour protéger les animaux des braconniers, dans une réserve naturelle africaine. Juste après l’arrivée d’une journaliste qui va bouleverser son train-train habituel, il est le témoin d’un carnage d’opposants commis par les forces gouvernementales corrompues. Traqué, il se sait condamné mais il va tenter de faire tomber quelques têtes avant d’y passer… Voilà qui va vous faire froid dans le dos !!!

 

 

 

Le protocole du tueur T.1 : Le tueur à la ficelle ” par Denis Falque et Didier Convard

 

Editions Glénat (9,40 Euros)

 

Décidément, depuis qu’il a pris ses distances avec ses responsabilités éditoriales chez Glénat, Didier Convard semble particulièrement bien inspiré ! Après son étonnant et très réussi «Tanâtos» ou la fin originale de son «I.N.R.I.», ce polar, réglé comme du papier à musique, nous démontre, une fois de plus, qu’il est l’un des plus importants scénaristes du moment. D’autant plus, qu’avec le temps, à force de polir la pierre brute de ses scénarios, il devient de moins en moins bavard (j’allais dire moins «littéraire»), gagnant ainsi en efficacité et en subtilité ! La construction de cette passionnante enquête policière (dont ce n’est, hélas, que le premier tome d’un diptyque dont on espère la suite rapidement) est finement mise en images par le professionnalisme et la minutie de Denis Falque. Ce dernier nous assène un graphisme réaliste de plus en plus convaincant et fort bien illuminé par les couleurs appropriées de Paul (le fils de Didier Convard). Un meurtrier en série, surnommé «Le tueur à la ficelle» sévit aux abords du bassin d’Arcachon. Un des notables (et donc forcément coupable ?) de la région, député-maire briguant un poste au gouvernement, est directement concerné par le dernier assassinat, dont la victime était sa maîtresse. Afin d’éviter tout scandale, il s’en réfère à un ami officier de police, lequel n’hésite pas à escamoter une pièce à conviction pour le protéger…

 

 

 

Gilles RATIER

Galerie

Les commentaires sont fermés.