PLUS DE LECTURES DE BD DU 8 JANVIER 2007

“ L’espace d’un soir ” par Colonel Moutarde et Brigitte Luciani, “ Le monde selon François T.1 : Le secret des écrivains ” par Renaud Collin et Vincent Zabus, “ Blue Space : I.M.M.B. ” par Chris Lamquet et Richard Marazano, “ Gus T.1 : Nathalie ” par Christophe Blain et “ Annuaire professionnel de la bande dessinée et de l’illustration : édition 2007 ” Collectif.

 


Cliquez sur l’appareil photo pour découvrir les couvertures des ouvrages chroniqués.


 


Nous vous souhaitons encore tous nos vœux pour cette année nouvelle qui débute avec cinq chroniques d’ouvrages, complètement différents les uns des autres, parus dès les premiers jours de 2007 :


 


L’espace d’un soir ” par Colonel Moutarde et Brigitte Luciani


Editions Delcourt (13,95 Euros)


En une seule soirée, et dans un seul immeuble, il peut se passer pas mal de moments charnières ou existentiels pour bon nombre de personnages : fiançailles, chantages, adultères, corruptions, manipulations… Surtout si tous les voisins sont invités à pendre la crémaillère du couple habitant désormais le 2ème étage, et que le propriétaire (qui est également l’employeur de la jeune femme) réside au 1er ! Les intrigues vont alors se multiplier sur 4 niveaux pour cette sacrée bande de faux naïfs : passant d’un palier à l’autre et se croisant (ou s’évitant) dans l’escalier… Cette comédie perverse, totalement originale, peut se lire horizontalement et verticalement, au choix : les actions, concentrées dans un seul lieu et un seul temps, pouvant être, de toute façon, visualisées simultanément sur chaque page… Nous avions déjà repéré le talent scénaristique de Brigitte Luciani, romancière de livres pour la jeunesse, sur sa première BD destinée aux tout petits (“Monsieur Blaireau et Madame Renarde”, superbement illustré par Eve Tharlet, aux éditions Dargaud) mais là, avec cet incroyable charivari immobilier, elle nous a totalement convaincus : les dialogues sont bien sentis et l’architecture innovante de ces récits, qui avancent en parallèle, est fort bien charpentée. Quant aux dessins, élégants et humoristiques à la fois, dus à sa complice qui se dissimule sous le pseudonyme de Colonel Moutarde, ils reflètent parfaitement le côté ludique et jubilatoire de cette fête pas si surfaite que nous pourrions croire au premier abord !


 


Le monde selon François T.1 : Le secret des écrivains ” par Renaud Collin et Vincent Zabus


Editions Dupuis (9,50 Euros)


La collection “Punaise”, dirigée par le scénariste Denis Lapière, s’adresse à ceux qui commencent à lire tous seuls, donc dès l’âge de six ans ! Ces albums contiennent peu de texte et privilégient, avant tout, la lisibilité pour que les plus petits, qui ne savent pas encore déchiffrer les mots, puissent être capables de comprendre ces histoires. Voilà donc un intéressant et salvateur projet éditorial car ce dernier privilégie l’image, alors que la majorité des albums de BD véhiculent un langage se rapprochant de la littérature et sont donc plutôt destinés aux adolescents ou aux adultes. “Le monde selon François” s’inscrit parfaitement dans cette réflexion sur le rôle essentiel de la bande dessinée pour un lectorat un peu oublié : les enfants en bas âge. Le héros, dans lequel la cible visée pourra aisément s’identifier, ne peut s’empêcher de raconter des histoires : aux autres comme à lui-même. Son imagination est tellement débordante qu’il a souvent du mal à se maîtriser : résultat, il dit tout et n’importe quoi, ce qui fait qu’il devient rapidement la risée de toute la classe. Aussi décide-t-il de brider sa nature profonde ! Mais voilà, c’était sans compter que les mots, les lettres et les récits ne peuvent pas se passer de lui… Un régal de simplicité et de sincérité porté par un somptueux dessin cartoonesque, une narration efficace et des couleurs lumineuses. Pour leur premier album, Renaud Collin et Vincent Zabus frappent décidément très fort ! Signalons que la même collection propose également une autre passionnante histoire due à Christian Durieux et Jean-Luc Englebert (“Gusgus”) et que la collection “Puceron” (basée sur le même concept, chez le même éditeur, mais destinée aux enfants de trois ans pour offrir un réel apprentissage à la lecture) accueille une ravissante BD muette : “Petit Poilu” par Pierre Bailly et Céline Fraipont.


 


Blue Space : I.M.M.B. ” par Chris Lamquet et Richard Marazano


Editions E.P.A. (11 Euros)


A son tour, Hachette-livre retente l’aventure de la BD, à l’instar de Gallimard, Actes Sud, Lito, Laffont et autres éditeurs généralistes ou opérateurs littéraires, forts de leur diffusion/distribution, lesquels tentent, aujourd’hui, de se substituer aux traditionnelles forces en place dans le monde de la BD. Pourtant, pour ce faire, le plus important éditeur français a choisi d’y aller prudemment avec une aventure spatiale efficace (dont toutes les données scientifiques et technologiques ont été validées par les ingénieurs d’EADS), publiée dans un album standard, par l’intermédiaire de sa filiale E.P.A. Les auteurs ne sont pas des débutants : le scénariste, fort de ses études de physique et d’astrophysique, mais aussi des nombreuses histoires fortes qu’il nous a déjà contées en BD (“Cuervos”, “Dusk”, “Zéro absolu”, etc.), nous a concocté une étonnante intrigue futuriste (la navette-cargo qui doit délivrer des échantillons du sol martien, lesquels étaient destinés à des analyses auprès de l’équipe d’I.M.M.B., a eu un accident : or l’équipage ne répond plus, et la cargaison s’est répandue à la surface de la lune) ; quant au dessinateur (un habitué des séries de science-fiction avec, entre autres, son excellent “Alvin Norge” au Lombard), il illustre méticuleusement cette histoire de complot planétaire, dont on retrouvera les protagonistes dans d’autres aventures spatiales à venir.


 


Gus T.1 : Nathalie ” par Christophe Blain


Editions Dargaud (13,50 Euros)


Au détour de cinq histoires «ambiance western», l’auteur d’«Isaac le pirate» revisite le genre avec désinvolture et élégance, afin de s’interroger surtout sur la complexité des rapports de séduction. Avec des références narratives qui sont plus celles du cinéma burlesque que celles de la vision hollywoodienne ou italienne de l’Ouest sauvage, le graphisme de Christophe Blain est plus proche des premiers «Lucky Luke» de Morris que de celui de «Blueberry» ou  de «Jerry Spring» : l’auteur s’amuse d’ailleurs à déformer ses personnages (déjà très caricaturaux) et à dégrader ses encrages (alors que son trait est pourtant déjà très jeté) pour marquer l’univers et l’imagerie des cow-boys de sa propre patte ! Les 8 premières pages de ce gros volume de 80 pages avaient déjà été publiées dans le n° du Pilote exceptionnel de Noël 2004 et avaient attisé notre curiosité par leur modernité. Le reste de l’album (qui nous conte les mésaventures de trois copains, en virée, occupés en attaquer banques et trains, tout en en cherchant l’âme soeur) est du même tonneau : Blain, en tant que scénariste, réussissant à donner des personnalités denses et complexes à ses héros, lesquels savent se rendre attachants dans ce contexte pourtant plutôt parodique !


 


Annuaire professionnel de la bande dessinée et de l’illustration : édition 2007 ” Collectif.


Editions Ad Tatum (59 Euros)


Voici un outil idéal, destiné à ceux qui veulent contacter les professionnels de la bande dessinée pour diverses raisons aussi valables que “organiser une rencontre dans une librairie, présenter son projet de BD, faire réaliser une campagne de pub par un illustrateur, prévoir un évènement pour la promotion d’albums, etc.” Depuis l’arrêt du “Répertoire professionnel de la bande dessinée francophone”, édité jusqu’en 1996 par le Centre National de la Bande Dessinée et de l’Image, le monde de la BD manquait d’un tel ouvrage, qui, nous l’espérons, s’imposera au fil des ans comme une référence. Bien entendu, comme il s’agit d’une première mouture, il y a encore pas mal de manques (surtout au niveau des auteurs et des journalistes, car seuls ceux qui ont émis le souhait d’être présents dans cette édition sont recensés ici), mais l’ouvrage fait quand même le tour des éditeurs, des producteurs de para-BD, des diffuseurs-distributeurs, des festivals et salons, de la presse BD, des écoles et autres institutions de formation ou syndicales : 260 pages bourrées d’infos !


Comme ce livre, indispensable à tous les amateurs du 9ème art, n’est peut-être pas encore disponible dans toutes les bonnes librairies, nous vous conseillons de vous adresser directement à l’éditeur : 8 rue Boudreau, 75009 Paris, tél. 01 53 43 82 13, mel : romaincanonge@adtatum.com ou christinelancrey@adtatum.com, site web : www.adtatum.com (avec présentation de l’annuaire et bon de commande)


 


 


 


Gilles RATIER


 


 


 

Galerie

Les commentaires sont fermés.