La complainte du taureau-vache

Sacré Raoul Cauvin ! Comme l’écrit Gilles Ratier qui lui avait consacré un « Coin du patrimoine BD » ([http://www.bdzoom.com/spip.php?article3624->http://www.bdzoom.com/spip.php?article3624] ) : « On ne l’attendait vraiment pas sur ce terrain-là ! ».

De quoi s’agit-il exactement ? D’une petite histoire, qui débute comme une sorte de conte pour enfant mettant en scène un fermier souhaitant s’installer et qui fait l’acquisition d’un taureau, pour un prix étonnamment ridicule, en vue d’inséminer sa vache de manière naturelle et développer ainsi les activités de sa ferme.

Seulement voilà ! Consternation : le taureau semble refuser la vache. Un coup de foudre (un vrai, au propre !) le dotera subitement de la parole, ce qui lui permettra d’expliquer au fermier ses difficultés : le taureau se sentant en réalité « vache » !

Et c’est tout le talent de Raoul Cauvin qui, avec énormément de délicatesse, nous livre un récit sur la différence et l’existentialisme à travers les états d’âme de ce taureau transsexuel, avec toujours beaucoup d’humour et sans aucun « pathos ». Le graphisme de David de Thuin ajoute à l’ambiance bon enfant d’un récit qui, sous une apparente légèreté, aborde un thème grave, voire tabou. Cette remarquable histoire, d’une originalité et d’une intelligence de traitement rare, à plusieurs niveaux de lectures et de degrés d’humour, réussit l’exploit d’un avant-gardisme dans le fond, totalement maitrisé sur la forme, qui lui permet de s’adresser au lectorat le plus large. Chapeau !

Laurent Turpin

« Coup de foudre 1 : La complainte du taureau vache » – Raoul Cauvin et David de Thuin – Dupuis – 9,45€ (sortie le 9 janvier 2009)

Galerie

Les commentaires sont fermés.