ENCORE PLUS DE LECTURES : OCTOBRE 2008

La bd des filles ? Que du bonheur ? Un après midi un peu couvert ?Lucien : Toujours la banane ? Ghost Money ? La théorie du grain de sable.

La bd des filles, t2 , Battements de cœur, Baraou & colonel Moutarde, Dargaud , 10,90€

Elles sont 4 copines, 4 ados avec leurs rêves et leurs interrogations qui se cherchent et cherchent un sens à leur vie. Pour l’instant, elles se trouvent plutôt confrontées aux joies et aux errements de l’amour qui rend bête, qui rend heureux, qui donne un sens à la vie. Le tout avec beaucoup de bonne humeur, de fraicheur et de gentillesse. Le trait est vif comme le propos, pétillant d’esprit et d’humour. C’est moderne et réjouissant, mais aussi non dénué de sagesse et d’enseignements. Un remède à la morosité, par 2 auteurs filles, pour les filles et aussi … pour les garçons.

Que du bonheur, t4, Appels manqués, Janin & Catheline, Lombard, 13€

Enfants gentiment mais efficacement manipulateurs, ravages de l’indispensable portable, préados obsédées par leurs corps ou divorcés tentant de concilier progéniture et nouvelles conquêtes : les auteurs s’en donnent de nouveau à cœur joie avec cette série de courts récits en une page, véritable réflexion socio-psychologique contemporaine. Analysant les conséquences de l’éclatement de la structure familiale ou l’impact de la modernité technologique, cet album conjugue rire et tendresse, ironie et gravité, dans une perception aiguë des affres relationnelles de notre temps.

Un après-midi un peu couvert, Philippe Squarzoni, Delcourt, 14,95€

Pierre vient rejoindre sa petite amie ornithologue sur l’île bretonne où elle travaille. Le temps d’une après midi d’automne, au rythme d’une promenade sans but apparent, il noue des relations brèves mais intenses. Présentant un dessin en bichromie sépia, ce récit d’ambiance placé sous l’hospice de Peter Pan, qui fait alterner dialogues et échappées paysagères, confronte l’humour à l’acuité élémentaire des interrogations humaines et la fugacité à d’inexplicables fulgurances relationnelles.

Lucien, t9, Toujours la banane, Margerin, Fluide Glacial, 9,95€
30 ans ont passé : Lucien a pris de l’âge et du ventre et, entre une femme scotchée sur internet, un fils accro à la PlayStation et une fille qui navigue entre gothique et punk, le pauvre rocker à la banane perd chaque jour un peu plus ses marques. Le salut viendra des copains et de la musique. Publié dorénavant par Fluide, Frank Margerin retrouve le plus personnel de ses héros et en profite, entre humour et dérision, pour présenter une nouvelle description socio-générationnelle lucide et drôle, lucide et tendre à la fois. Pour tous

Ghost Money, Smolderen & Bertail, Dargaud , 13€

Depuis longtemps, l’agent Kendricks, as des opérations noires de la CIA, pourchasse le trésor d’Al Quaida, accumulé en 2001 en spéculant à la baisse sur le marché newyorkais. Dans les années 2020, alors que les néoconservateurs reviennent au pouvoir, Chamza, une jeune milliardaire de la partie la plus secrète de la jet set internationale, semble pouvoir lui en fournir la clef. Servi par un dessin réaliste d’une parfaite maîtrise, le scénario entraîne le lecteur dans une fiction dense, haletante et parfaitement cohérente où la dimension humaine appuie les rebondissements de ce thriller géopolitique.

La théorie du grain de sable, t2, Peeters & Schuiten, Casterman , 17,50€

A Brüsel, les signes se multiplient, plongeant à la ville dans le chaos : accumulation de pierres et de sable, lévitation du patron d’un restaurant. Seule Mary relie ses phénomènes entre eux mais aussi avec l’arrivée de mystérieux voyageurs venus du pays Bugtis. Nouvelle scansion dans le cycle énigmatique des cités obscures, cet album en noir et blanc nous plonge dans un univers à la fois onirique et ferme, où de vertigineuses architectures retrouvent dimensions humaines au contact de personnalités rationnelles et mesurée. Encore une réussite pour une grande fiction très kafkaïenne qui livre peu à peu les clefs de ces mondes parallèles.

Joël Dubos

Galerie

Une réponse à ENCORE PLUS DE LECTURES : OCTOBRE 2008

  1. Anonyme dit :

    Un rapide message pour signaler le petit film mis en ligne par Fluide Glacial pour accompagner le double événement que constitue le nouvel album de Frank Margerin (son personnage Lucien a pris 30 ans !) et l’arrivée du dessinateur dans l’écurie Fluide Glacial, qui réédite du même coup tous ses albums. Dans le clip, des gags et des « guests »…