PLUS DE LECTURES DU 3 OCTOBRE 2005

Comme toutes les semaines, nous vous présentons 5 livres indispensables, à lire et à garder dans votre bibliothèque : “ 30 héros de toujours : chefs-d’œuvre de la BD 1830-1930 ” par Claude Moliterni aux éditions Omnibus, “ Antoine des tempêtes ” par Luis Duràn aux éditions Rackham, “ L’affaire Marguerite ” par Bruno Heitz aux éditions Seuil, “ Purgatoire T.3 ” par Christophe Chabouté aux éditions Vents d’Ouest et “ Dans la secte ” par Louis Alloing et Pierre Henri aux éditions La Boîte à bulles.

 


30 héros de toujours : chefs-d’œuvre de la BD 1830-1930 ” par Claude Moliterni


Editions Omnibus (31 Euros)


Oublions, pour quelques instants, la colossale production actuelle, avec «30 héros de toujours : chefs-d’œuvre de la BD 1830-1930». Ce panorama nostalgique, paru aux éditions Omnibus, nous présente trente séries, à travers des extraits choisis de plusieurs pages, constituant, pour chacun, une histoire pratiquement complète. Des «Amours de Monsieur Vieux Bois» à «Mickey», en passant par «Pim-Pam-Poum», «Bécassine», «Little Nemo», «Les Pieds-Nickelés», «La famille Illico», «Bicot», «Félix le chat», «Popeye», «Bibi Fricotin» et «Zig et Puce», c’est toutes les premières années de l’histoire du 9ème art qui défilent devant nos yeux ébahis par l’étonnante modernité et variété des narrations et des graphismes. Ce salutaire retour aux sources a été compilé, avec pertinence, par Claude Moliterni, journaliste et scénariste que l’on surnomma longtemps le «pape de la BD». Cet infatigable expert qui est, entre autres, l’un des co-auteurs du «BD Guide», vient également de faire paraître un passionnant recueil de ses «Entretiens avec Hugo Pratt», aux éditions Horay.


 


Antoine des tempêtes ” par Luis Duràn


Editions Rackham (18 Euros)


Voici une histoire de pirates, poétique et mélancolique, qui nous raconte la vie d’un homme, ballotté par les événements, à Saint Domingue, au XVIIème siècle. Marin sur un rafiot mené par un ivrogne, Antoine tombe, par hasard, sur une caisse enfouie sous le sable d’une île peu fréquentée. Il ne se doute pas encore que la découverte de ce trésor, enterré là, va libérer l’âme d’un pirate français : point de départ d’un long voyage… Ce récit réaliste est régulièrement interrompu par des interludes racontant diverses légendes oniriques et enfantines, légèrement décalées par rapport au propos de cette étrange BD en noir et blanc. Le dessin de l’espagnol Luis Durán est expressif et stylisé, renforçant l’ambiance particulière de ce gros pavé de 160 pages dont la cohérence narrative est à souligner : tous les épisodes se rejoignant à la fin, lorsque notre héros malgré lui revient finalement à la réalité. Enfin, pour finir de vous convaincre de l’intérêt de cette BD très personnelle, sachez qu’«Antoine des tempêtes» a reçu le prix du meilleur album de l’année au festival de Barcelone, en 2004.


 


L’affaire Marguerite ” par Bruno Heitz


Editions Seuil (10 Euros)


Depuis qu’il est propriétaire de l’épicerie de la Mère Favergeot, Hubert, notre sympathique détective de la cambrousse, doit payer des impôts fonciers ! Heureusement, une nouvelle enquête (la neuvième publiée par Le Seuil !), qui concerne une sombre histoire d’enlèvement et d’héritage de famille, va lui permettre d’acquitter ses dettes de commerçant ; la participation exceptionnelle d’un mystérieux dessinateur de BD, papa d’un célèbre reporter à la houppette, sera également un élément déterminant pour le «happy end». Toutefois, cela ne se fera quand même pas tout seul car les gens de la campagne n’apprécient guère les enquêteurs trop curieux. C’est pourtant ce trait de caractère qui va permettre à notre héros débonnaire de solutionner bien des bizarreries de cette vie rurale. Le ton unique, toujours très juste, et l’humour autant graphique que narratif de cette étonnante BD en font un chef-d’œuvre du genre !


 


Purgatoire T.3 ” par Christophe Chabouté


Editions Vents d’Ouest (12,50 Euros)


Après avoir tout perdu dans sa vie terrestre (sa maison, son travail, ses papiers…) et avoir été écrasé accidentellement par son escroc d’assureur, Benjamin Tartouche se réveille au purgatoire. Il se frotte alors à la coriace bureaucratie de l’Au-delà ! Cette dernière lui impose de revenir parmi nous, sous la forme d’une conscience, afin de faire le bien autour de lui et de ramener un vivant dans le droit chemin… Cette histoire originale voit ici une conclusion habile qui ne décevra pas les lecteurs des deux premiers opus. Christophe Chabouté y est en pleine forme, on appréciera particulièrement la qualité des couleurs directes, technique inhabituelle chez cet auteur sensible et expert dans le traitement du noir et du blanc, et les nombreuses surprises graphiques dues à une mise en page ingénieuse. Seul petit reproche, la narration est tellement efficace que chaque tome se lit un peu vite et on aurait préféré un seul livre formant un tout. Cette solution éditoriale nous aurait permis de mieux apprécier encore cette caricature sociale et réflexion sur la vie et sur notre quotidien, à mi-chemin entre le fantastique et le réel.


 


Dans la secte ” par Louis Alloing et Pierre Henri


Editions La Boîte à bulles (13,50 Euros)


Cet excellent livre, paru le mois dernier, a déjà été encensé par la presse. Cependant, malgré l’empressement de nos collègues journalistes pour dire tout le bien qu’ils pensent de cet ouvrage, les ventes ne décollent pas. Nous allons donc rajouter notre voix à ce concert de louanges, en espérant susciter quelques achats de plus… Ce livre, qui, contrairement à bien des BD actuelles, nous fait réfléchir tout en nous distrayant, raconte l’histoire douloureuse mais passionnante d’une jeune femme embrigadée dans une secte : la narration est limpide et le dessin, très clair, est rehaussé par une somptueuse utilisation d’une couleur monochrome. Rien d’étonnant à cette lisibilité, Louis Alloing est, par ailleurs, l’illustrateur d’une série destinée aux enfants : «Les Moineaux», scénarios de Rodolphe, chez Bayard. Dans la nuit, Marion court pour attraper son train et pour mettre des kilomètres entre elle et cette secte où elle vient de passer plusieurs mois éprouvants. Dans la tranquillité de ce moyen de locomotion qui file vers Paris, la jeune femme se souvient son itinéraire et réfléchit sur ce qui a bien pu l’amener jusque-là : une rupture amoureuse et familiale, les conseils d’un ami qui lui propose de venir se ressourcer… C’est le doigt dans un engrenage dont il lui faudra des années pour s’extirper entièrement. Un témoignage poignant à lire d’urgence…, et à faire lire d’urgence !


 


Gilles RATIER


 


 

Galerie

Les commentaires sont fermés.