Concevoir et réaliser une BD, du script à l’album

Traduit de l’anglais, cet ouvrage, publié initialement en 2004 chez Quarto Publishing, s’adresse aux auteurs débutants (notamment aux dessinateurs) autant qu’aux amateurs de Bd.

 


Aux uns, il offre une série d’éclairages sur les étapes de la production d’une oeuvre jusqu’à son envoi auprès d’un éditeur. Aux autres, il permettra d’affiner l’approche, d’éduquer le regard et de mieux évaluer les options retenues par les auteurs, tout en faisant prendre vraiment conscience des étapes qui précèdent la présentation au public d’un album achevé, et donc de mieux mesurer l’ampleur du travail accompli par les auteurs.


            Mais pour Mike Chinn, l’important reste de briser les carcans. Pour lui, « tout est possible » (p 9). Il importe d’abord de ne pas se décourager, d’explorer toutes les voies et de décliner toutes les alternatives, en s’inspirant des trucs des professionnels pour mieux les intégrer et les dépasser. Faisant preuve dans ses illustrations et ses références d’une précision de choix et d’un goût très sûrs, il suggère et ouvre des pistes, bien plutôt qu’il ne démontre une option didactique ou n’argumente sur des préférences explicites. Pas de longs développements verbeux dans son livre donc, mais une approche empirique, adossée à une sélection ouverte d’extraits de planches.


            En 6 chapitres (Panorama de la Bd, Les éléments d’une BD, L’inspiration par l?observation, L’écriture du scénario, Illustrer le scénario, Se faire éditer), Mike Chinn entend donner un aperçu complet des techniques qui sous-tendent la réalisation d’un album, du cadrage à la documentation, des techniques et matériaux au choix des personnages, du synopsis jusqu’au contrat à signer. Bon connaisseur de la BD franco-belge et des mangas, mais particulièrement à son aise dans l’édition nord-américaine et les séries de super-héros, l’auteur offre en fait avant tout un précis permettant de mettre un nom sur un ensemble de techniques. De ce fait, l’utilité de sa contribution repose bien sur cet effort, visible dès les premières pages et sa tentative de définition du « roman graphique », d’identifier les différentes options qui s’offrent aux créateurs.


            Utile pour les débutants déjà crédités d’un bon coup de crayon et attirés par la BD, le livre éclaire également le simple lecteur en découvrant les arcanes de l’élaboration des décors, des personnages ou des dialogues. Une mise en page moderne (brève introduction, multiplication des exemples commentés en courtes remarques, autonomie des pages) qui permet aussi bien une lecture cursive qu’un parcours plus erratique, en fait un ouvrage agréable et pédagogiquement efficace pour une bonne introduction technique au genre. A conseiller à tous les amateurs quel que soit leur angle d’approche.


 


Joël DUBOS


 


Concevoir et réaliser une BD, du script à l’album, par Mike Chinn, chez Eyrolles, 128 p couleur, 20 euros


 

Galerie

Les commentaires sont fermés.