APRES LE LAROUSSE ET LE « BD GUIDE », VOICI LE BORDAS !

Les amateurs francophones de BD qui ne se contentent pas de lire leurs séries préférées mais qui aiment aussi en savoir plus sur les personnages qui les enchantent ont vraiment de la chance !

 

 

En effet, en l’espace de quelques mois, ce sont pas moins de 3 dictionnaires (ou encyclopédies) indispensables qui viennent d’être remis à jour, affirmant ainsi leur importance pour le 9ème art et dans le monde de l’édition en général, et cela sans se concurrencer le moins du monde : chacun apportant un éclairage particulier sur ce mode d’expression que nous aimons tant. Après l’incontournable «Larousse de la BD» de Patrick Gaumer et le très complet «BD guide» aux éditions Omnibus, c’est au tour du «Dictionnaire de la bande dessinée» d’Henri Filippini (l’un des grands spécialistes actuels et le conseiller des éditions Glénat depuis leur création) d’être entièrement revu et complété : la première édition datait de 1989. Les principales qualités de cet ouvrage de référence, publié chez Bordas (autre leader de ce secteur), sont de présenter par ordre alphabétique héros et créateurs tout en proposant à chaque fois plusieurs cases de la BD mise en avant pour bien se la mémoriser et, d’autre part, de privilégier les séries populaires : un combat mené depuis longtemps par cet auteur qui connaît très bien le domaine. Notons cependant que les mangas, qui mériteraient à eux seuls leur dictionnaire, ont été écartés de cette nouvelle version : mais cela ne gâche en rien l’intérêt de ce beau livre, lequel se doit d’intégrer votre bibliothèque !

 

L’ouvrage, qui sera disponible en librairie dès le 20 janvier, propose également une brève histoire de la BD en plus des1000 fiches de séries, des 2000 biographies, des 2000 illustrations et des différents index ou renvois : le tout est fort bien mis en pages dans 912 pages bien tassés et coûte 49 euros.

 

Signalons enfin qu’Henri Filippini  sera présent à Angoulême où il dédicacera le samedi 29 janvier 2005 à 15H à la librairie Privat (3, place Francis Louvel).

 

 

 

Gilles RATIER

 

 

 

 

Galerie

Les commentaires sont fermés.