PLUS DE LECTURES N°56 DU 8 NOVEMBRE 2004

Malgré une production de plus en plus intense, nous ne saturons pas encore et, cette semaine, nous avons pris beaucoup de plaisir à lire :  » Jean-Claude Tergal. T.8 : L’amant lamentable  » par Tronchet aux éditions AUDIE/Fluide Glacial,  » L’âme du vin : l’ail & l’huile » par Efa aux éditions Paquet,  » Tarzan T.1″ par John Buscema et Roy Thomas aux éditions Soleil,  » India Dreams T.3 : A l’ombre des bougainvillées  » par Jean-François et Maryse Charles aux éditions Casterman et  » Peter Pan T.6 : Destins  » par Régis Loisel aux éditions Vents d’Ouest.

 


 » Jean-Claude Tergal. T.8 : L’amant lamentable  » par Tronchet


Editions AUDIE/Fluide Glacial (9,95 euros)


Après une adaptation théâtrale fort réussie et un rapide passage cinématographique, dus à l’auteur lui-même, Jean-Claude Tergal, ou la solitude tragi-comique d’un célibataire dans notre monde moderne, revient pour un huitième album, après cinq ans d’absence dans les pages de Fluide Glacial. Avec lui, la vie quotidienne est une aventure de chaque seconde où il est de plus en plus difficile de concilier ses aspirations sexuelles sans s’engluer dans des galères courtisanes. Retour en fanfare puisque le célèbre dragueur ringard, s’il officie toujours entre dérision et grivoiserie avec sa panoplie slip/doudoune habituelle, fait désormais ses avances en couleurs ; d’ailleurs, les 7 précédents tomes sont tous réédités colorés ; ce qui leur va bien au teint et leur donne un coup de jeune ! Ce nouvel opus, où notre anti héros est toujours à la recherche de « La Femme » (énigme absolue et à jamais lointaine), est aussi drôle que les autres et est également proposé en coffret avec le DVD du spectacle au Théâtre « Le Point Virgule » et « Carnets intimes« , le tout nouveau bel ouvrage consacré à l’œuvre de Tronchet (avec plein d’inédits !).


 » L’âme du vin : l’ail & l’huile » par Efa


Editions Paquet (11 euros)


Dans un village de la côte catalane, un jeune peintre est engagé pour réaliser une fresque murale dans un restaurant : il cherche l’inspiration auprès des habitants, cherchant à s’initier à leurs traditions, et va découvrir l’amour, la gastronomie, la musique… et la gueule de bois ! Sa présence va également faire ressurgir au grand jour les drames familiaux et ancestraux… L’espagnol Efa (Ricard Fernandez de son vrai nom) nous propose ici son album le plus abouti de toute sa jeune carrière (« Les Icariades » avec Toni Termens au scénario et « Rodriguez« , le tout chez Paquet). On appréciera la construction en gaufrier qui facilite l’accès à cette enivrante histoire, joliment illustrée dans un style qui balance entre classicisme et nouvelle BD. Voilà un album qui sent bon les saveurs d’antan : l’ail, l’huile et le vin…


 » Tarzan T.1 » par John Buscema et Roy Thomas


Editions Soleil (33,50 euros)


Alors là, chapeau à Jean Wacquet, le directeur de la collection « Culture comics » et préfacier de ce très bel ouvrage ! Nous étions nombreux à ignorer que le grand John Buscema avait illustré le célèbre « Tarzan« , à la suite de la superbe version de Joe Kubert (laquelle reste fort méconnue, n’aillant pas bénéficié, à l’époque et en langue française, d’une traduction et d’une publication à la hauteur de ses qualités) ! Certes, ici, les scénarios de Roy Thomas sont convenus mais le trait vigoureux et dynamique du mythique illustrateur du « Silver Surfer » et de « Conan the Barbarian« , fort bien mis en valeur par le noir et blanc, fait merveille. En publiant ce genre d’ouvrage, les éditions Soleil initient le grand public à un patrimoine que tous les éditeurs BD devraient entretenir ! La valorisation des chefs-d’œuvre du 9ème art est l’une des clefs qui permettra d’ouvrir la porte donnant sur une reconnaissance de la BD par les milieux intellectuels et universitaires, entre autres…


 » India Dreams T.3 : A l’ombre des bougainvillées  » par Jean-François et Maryse Charles


Editions Casterman (9,50 euros)


En 1965, l’Inde devient indépendante, les évènements politiques se multiplient et les amoureux se retrouvent… souvent trop tard ! Exotisme, grands sentiments et aventure sont au programme de cette évocation sensible d’une lignée de trois femmes amoureuses, lesquelles entretiennent des relations complexes avec ce pays exceptionnel qu’est l’Inde. Graphiquement, Jean-François Charles nous livre peut-être son meilleur travail en utilisant de splendides couleurs directes pour illustrer ce scénario exotique, complexe, et bien ficelé, concocté par son épouse. Le plus beau compliment que l’on pourrait leur faire, c’est leur dire que l’on se croirait vraiment en Inde : alors voilà, c’est dit ! Notons également que les éditions A Propos (dirigées par l’infatigable et sympathique Stephan Caluwaerts) viennent de consacrer un petit (mais indispensable) opus à cette série, avec interviews des auteurs et dessins inédits ou peu connus (dont certains en couleurs) : très bonne idée !


 » Peter Pan T.6 : Destins  » par Régis Loisel


Editions Vents d’Ouest (12,50 euros)


Cet ultime album, un brin sombre et désespéré, clôt de superbe façon la BD « Peter Pan« , avec une fin ouverte où le héros se doit de revenir dans le monde réel, croisant, à l’occasion, Jack l’éventreur, le personnage qui fut le point de départ de cette adaptation très libre du roman de Sir James Matthew Barrie. Loin de la version de Walt Disney, Régis Loisel, même s’il en a bavé (de son propre aveu !) et s’il lui a fallu 14 ans pour y inscrire le mot « fin », a réussi à imposer un récit riche en aventure et en psychologie avec son graphisme vif et maîtrisé. Avec cette œuvre tragique, bouleversante et inoubliable où il désirait surtout nous parler du manque d’amour et de la recherche de la paternité, cet immense auteur, qui est arrivé au niveau le plus élevé de la technique BD, nous plonge dans nos rêves les plus fous tout en nous faisant retourner en enfance !


Gilles RATIER

Galerie

Les commentaires sont fermés.