Plus de lecture n°23 – 23 février 2004

Nävis T.1 : Houyo, 20th Century Boys T.11, Et pourquoi mon livre n’est pas à côté de la caisse ?, La bibliothèque de Juanalberto T.2 : La table de Vénus, Le Neptune T.2 : Vers un autre monde.

 


« Nävis T.1 : Houyo » par José-Luis Munuera et Jean-David Morvan


Editions Delcourt (12,50 Euros)


Mais comment font-ils pour en faire tant ? Morvan accumule les scénarios comme d’autres les bouteilles en cave et Munuera alimente, en plus de cette nouvelle histoire, deux autres séries («Merlin» et la reprise de «Spirou et Fantasio»). Bon c’est sûr, certains peuvent argumenter, qu’ici, cela sent un peu le réchauffé et le vite fait dans un horrible but «commercial» ; pourtant, la soupe est quand même bonne car les auteurs utilisent des recettes qui ont fait leurs preuves. Il faut d’abord savoir que cette jeunesse de Nävis, l’héroïne principale de la série à succès «Sillage», s’adresse d’abord à un lectorat plus jeune : donc, l’intrigue est plus simple, imprégnée de bons sentiments, sans prétentions… Les dessins cartoonesques feront mouche auprès du public visé et participe avec efficacité à l’extrême lisibilité de cette BD humoristique et un brin décalée.


 


« 20th Century Boys T.11 » par Naoki Urasawa


Editions Panini/Génération Comics (8,99 Euros)


La secte d’Ami pousse ses membres au terrorisme et son énigmatique gourou semble lié à Kenji et à ses amis. En effet, une vague d’attentats spectaculaires est lancée selon un plan qu’ils avaient imaginé quand ils étaient enfants. L’auteur de «Monster» multiplie les personnages attachants, les mystères opaques et les ambiances oppressantes, sur un rythme nerveux et efficace. Explorant divers registres, il bouleverse tous les acquis du récit car chaque information suscite de nouvelles énigmes : il donne ainsi ses lettres de noblesses au manga !


 


« Et pourquoi mon livre n’est pas à côté de la caisse ? » par Peter van Straaten


Editions de l’An 2 (15 Euros)


Certes, ce n’est pas de la BD, c’est du dessin d’humour ! Pourtant, en France, on se souvient du hollandais Peter van Straaten comme le créateur, dans les années soixante-dix, du strip «Vader en zoon», parodie sur le conflit des générations (publié en France dans Charlie Mensuel) : et là, c’était vraiment une BD ! Ceci dit, ce recueil composé de 65 gags sur le monde éditorial (rassemblés par l’éditeur, mais aussi traducteur, Thierry Groensteen) plaira certainement aux amateurs de livres (et donc de BD) car il dépeint avec tendresse un univers à la fois enthousiaste et pathétique. Parus initialement dans les pages littéraires de l’hebdomadaire néerlandais Vrij Nederland, ces dessins au trait vif et mordant surmontant des dialogues percutants, saisissent, sans complaisance mais avec justesse, des situations qui impliquent auteurs, éditeurs et autres acteurs de la scène livresque : on appréciera à sa juste valeur !


 


« La bibliothèque de Juanalberto T.2 : La table de Vénus » par José Roosevelt


Editions La Boîte à bulles (22 Euros)


Réalisé bien avant l’excellent premier tome («Derfal le magnifique») de cette série (qui n’en est pas vraiment une) à la fois onirique, fantastique et philosophique, «La table de Vénus» connu une première édition inachevée (mais en couleurs), aux éditions Paquet, en 2001. Ce n’était qu’un tiers de cette intégrale en noir et blanc qui met beaucoup plus en valeur le trait élégant et moebiusien de cet auteur à l’imagination débordante. Son héros, sous l’apparence d’un canard (évident hommage à Carl Barks), se découvre des velléités d’écriture et décide de raconter la vie de l’Antéchrist. Bien sûr, Roosevelt (peintre brésilien immigré en Suisse) n’avait pas encore bien digéré toutes les techniques de narration et de lisibilité indispensables dans une BD qui se veut quand même accessible ; il n’en demeure pas moins que son récit est totalement original et qu’il possède les prémices d’une œuvre qui risque de devenir «culte» pour le «véritable» amateur de BD !


 


« Le Neptune T.2 : Vers un autre monde » par Jean-Yves Delitte


Editions Glénat (12 Euros)


L’aventure, avec un grand A, est au rendez-vous de cette passionnante série, basée sur une double intrigue, revendiquant sa filiation avec les récits feuilletonesques et autres explorations extraordinaires de Jules Verne, Paul d’Ivoi ou José Moselli. Nous frémissons à chaque page de ce tour du monde dans un submersible révolutionnaire construit par William Lake, en cette fin du XIXe siècle. Tombé au fin fond d’une fosse sous-marine, son équipage devra affronter une tribu d’amazones anthropophages, entre autres péripéties étonnantes.


 


Gilles RATIER


 

Galerie

Les commentaires sont fermés.