« Horologiom » T6 par Fabrice Lebeault

Onze ans après avoir mis un terme à son onirique « Horologium » (cinq tomes parus chez Delcourt, entre août 1994 et novembre 2000), le talentueux Fabrice Lebeault remet le couvert en nous proposant un véritable polar à l’ancienne, situé dans ce monde où tout est mécanisé : chaque habitant possédant même une clef sur la tête, symbole de son appartenance et de son intégration à cette société qui permet un conditionnement à l’encontre des sentiments humains…


Cependant, ce nouveau récit se démarque complètement de l’ambiance à la Paul Grimault et Jacques Prévert (« Le Roi et l’oiseau »), référence qui était omniprésente dans le premier cycle : il se déroule, d’ailleurs, avant !

Donc, pas besoin d’avoir lu les cinq précédents volumes (réédités et relookés pour l’occasion) ; d’autant plus que les deux pages situées aux prémices de l’album, en bichromie, résument parfaitement cet univers pour les néophytes !

L’histoire tourne, désormais, autour d’une unité de police (le Service des Violences Privées) qui rappelle, un peu, celle de « Gotham Central » : une série dérivée du comic-book « Batman ».

Le major Meusy, le chef de ce service, sert le système du mieux qu’il peut et s’ennuie… Jusqu’au jour où l’on retrouve un policier de son service décapité : sa tête trônant, seule, dans une rue enneigée ! Comme il est confronté à un criminel particulièrement retors et qu’il est peu soutenu par ses supérieurs, on se demande bien comment il va s’en sortir ; d’autant plus qu’il est secondé par une équipe d’enquêteurs, certes zélés, mais complètement abrutis par la routine !

Rendant ses personnages burlesques complètement crédibles grâce à son attachant et joyeux dessin baroque, Fabrice Lebeault se révèle aussi un maître es-narration : dénouant habilement les fils de cette astucieuse intrigue avec autant d’efficacité que d’originalité !

Gilles RATIER pour bdzoom.com

« Horologiom » T6 (« Le Ministère de la peur ») par Fabrice Lebeault
Éditions Delcourt (13,95 €)

Galerie

Les commentaires sont fermés.