« Une épatante aventure de Jules » T6

Une bonne nouvelle ! Jules est de retour sur les planches, pour notre plus grand bonheur.
Ces dernières années, Émile Bravo, accaparé par d’autres albums, l’a laissé aux prises avec ses questions d’identité puisque sa dernière épatante aventure, « La Question du père » date, déjà, de 2006.

Revoilà donc Jules dans ce nouvel opus, investi d’une mission de la plus haute importance : éviter à notre bonne vieille terre, malmenée par les hommes, une collision avec un bloc de glace de plusieurs kilomètres de diamètre. Rien que cela ! Ses copains extraterrestres, rencontrés lors de sa première aventure, « L’Imparfait du futur », acceptent de dévier la comète glacée si Janet et lui arrivent à convaincre Sylvain-Bernard Pipard, un homme d’affaire richissime et sans scrupules (mais, n’est-ce pas un pléonasme ?) de renoncer à exploiter l’Antarctique, continent jusqu’alors protégé.
L’affaire est donc sérieuse et il n’y a pas de temps à perdre. Jules, qui n’est pas mécontent d’échapper à ses parents, tristement scotchés dans leurs deux télévisions, s’envole donc pour la lune avec son horrible petit frère Roméo et son amie Janet. Durant la nuit, nos aventuriers feront quelques aller-retour terre / lune, couleront le yacht le plus grand du monde, s’introduiront dans une soirée costumée sur le bateau de Pipard et se feront les avocats de la planète. Ils auront aussi à régler quelques histoires de clonage et de famille … De vrais héros !

Décidément cette série de science-fiction loufoque et décalée, dessinée dans une ligne claire revisitée, est particulièrement intéressante. Ce nouvel album, tout comme les précédents, est une vraie réussite. Sous couvert de SF, c’est surtout de notre monde que parle Émile Bravo et de tous ses travers, par le biais de notations fines : les relations familiales et la place des parents, l’impact de la télévision, le monde factice et les manipulations médiatiques qu’elle engendre, la consommation et la publicité, l’argent qui prime sur l’humain, l’argent très mal partagé, le cynisme des puissants, et la terre exploitée. Mais le ton n’est pas grave, bien au contraire. L’on apprécie le récit rythmé, les références et les clins d’œil bienvenus, les dialogues toniques et pleins d’humour.
Une série, un album à savourer, pour tous les publics !


Catherine GENTILE

« Une épatante aventure de Jules » T6 (« Un plan sur la comète ») par Émile Bravo
Éditions Dargaud (14,95 €)

Galerie

Les commentaires sont fermés.