« Les Enquêtes auto de Margot » T3

Les amoureux de vieilles voitures vont être aux anges avec la série des « Enquêtes auto de Margot », journaliste de la presse automobile qui est amenée à croiser de nombreux modèles mythiques de l’automobile française (notamment les trois modèles phares du designer Flaminio Bertoni : la Traction Avant, la DS et la 2CV) et dont la troisième aventure vient d’être publiée dans la collection « Calandre », chez Paquet.

À l’occasion de cette nouveauté, mais aussi de la réédition des « Mauro Caldi » de Michel Constant et Denis Lapière (dont on vous reparlera bientôt au détour d’un prochain « Coin du patrimoine ») et de la sortie du deuxième tome des péripéties de « Jacques Gipar » dues à Jean-Luc Delvaux et Thierry Dubois, l’éditeur suisse lance une opération soutenue par un important dispositif de communication permettant d’offrir une plaque émaillée collector, à l’effigie de Margot Palissandre, pour l’achat de deux albums de la collection.

Voilà qui va certainement amplifier le succès déjà obtenu par les deux premiers albums mettant en scène l’héroïne d’Olivier Marin : un passionné d’automobiles et de bandes dessinées tendance franco-belge années 1950-60 (de la « ligne claire » à « Gil Jourdan »). Dans ce nouvel opus, Margot est devenue l’égérie de Citroën, suite à sa victoire lors de la coupe des Demoiselles. Alors qu’elle court désormais les salons pour présenter la toute nouvelle Ami 6, le célèbre couturier Théophile Saint Cardon engage un partenariat avec la marque et habille un modèle spécial de 2CV. Or, des attentats réguliers empêchent la présentation au public de la très attendue « 2CV Margot », dont seuls vingt-deux exemplaires seront produits…

Soutenu par le story-board de son coloriste Damien Callixte qui réalise aussi le dessin des personnages (tâches qui étaient jusqu’à lors effectuées par Emilio Van der Zuiden), Olivier Marin, qui s’occupe aussi des décors, a inventé et découpé une histoire solide et amusante, bourrée de clins d’œil destinés aux amateurs : un divertissement idéal pour l’été ! Et le physique agréable de Margot paradant sur ces vieilles bagnoles nous change des aventures automobiles un peu trop stéréotypées de « Michel Vaillant » et consorts…

Gilles RATIER

PS : À noter qu’Olivier Marin est aussi l’invité du n°40 du Magazine Album de juin-juillet et du n°55 des dBD de juillet-août, lequel offre une version brochée (et au format légèrement diminué) du premier tome des « Enquêtes auto de Margot » !

« Les Enquêtes auto de Margot » T3 (« 2CV pour une égérie ») par Olivier Marin et Damien Callixte
Éditions Paquet (13 €)

Galerie

3 réponses à « Les Enquêtes auto de Margot » T3

  1. dim2cv dit :

    bonjour comment faire pour commander