IRON MAN, LE FILM

Pendant le Comicon de San Diego, Marvel a organisé une séance de dédicaces avec Jon Favreau and Robert Downey Jr. annonçant la projection du film Iron Man pour 2008 et cela en présence de Stan Lee.

Dans un premier temps New Line avait acquis les droits d’Iron Man et avait confié à Nick Cassavetes la réalisation. Marvel décide de reprendre la main sur le projet en janvier dernier et  confie l’écriture à d’autres scénaristes,. Nick Cassavetes est remercié. C’est Jon Favreau, qui reprend le flambeau de la réalisation d’ Iron Man


 



Iron Man paraît pour la première fois en mars 1963 dans le n° 39 de Tales of Suspense, créé par Stan Lee et Larry Lieber et par le dessinateur Don Heck. C’est l’un des super-héros les mieux datés par ses références du début de la guerre du Vietnam : l’industriel Anthony Stark, génie de l’électronique dans le secteur de l’armement, s’est rendu dans ce pays, pour expérimenter des armes sophistiquées de son invention. Gravement blessé (des éclats de mine pourraient rapidement atteindre son cœur), Stark est prisonnier des communistes et du méchant Wong-Chu, qui l’oblige à travailler pour lui. Le scientifique se fabrique « l’arme la plus puissante de tous les temps », une armure transistorisée qui lui permet de survivre et de se rebeller contre ses ravisseurs, pour se consacrer à la lutte contre le crime, sous le nom d’Iron Man.


Dessiné d’une façon plutôt approximative à ses débuts, puis continuellement mis à jour par des gadgets électroniques toujours plus sophistiqués, Iron Man devient le garde du corps de Tony Stark (pour justifier sa présence auprès de l’industriel) sans être contraint de dévoiler son identité. Épisodiquement dessiné par Jack Kirby et par Steve Ditko, ce personnage fait partie des fondateurs des Avengers ; on le retrouve dans S.H.I.E.L.D., un groupe dont la spécialité est l’espionnage.


À partir de mai 1968, il aura un comic book publié par Marvel, d’abord confié au scénariste Archie Goodwin, puis à George Tuska, après quelques numéros dessinés par Johnny Craig. En conclusion, il faut ajouter qu’après une crise existentielle profonde de Tony Stark, Iron Man a été incarné par son ami James Rhodes. La version française paraît, en 1980, aux éditions Lug et Artima.


 


Claude Moliterni


 


Clic sur l’appareil photo sur votre droite



 


Galerie

Les commentaires sont fermés.