Q’IN,L’EMPIRE DES DIX MILLE ANNEES

On connaît l’intérêt que porte Patrice Serres à la Chine, Depuis de longues années il a publié différents ouvrages sur le sujet qui font autorité.

Dans le domaine de la bande dessinée, il a prouvé avec la série de TV les Ailes du Dragon sa parfaite connaissance graphique de cette Chine mystérieuse qui depuis des décades a passionné, écrivains, cinéastes et dessinateurs  de bandes dessinées, je songe à Milton Caniff avec Terry and the Pirates par exemple.


 


Le fondateur de la première dynastie impériale, celle des Qin (la prononciation Tchin a donné en Occident le mot « Chine »), méritait bien un livre. Le grand historien chinois, Sima Qian, que l’on compare volontiers à Tacite, raconte dans ses Mémoires historiques la vie mouvementée de ce César chinois qui, au Ille siècle avant notre ère, créa de toutes pièces le plus incroyable empire totalitaire de tous les temps. C’est sur ce texte que s’est basé Patrice Serres pour relater dans un album dessiné la vie de ce conquérant extraordinaire.


Le monde entier, stupéfait, découvrait en 1974 le mausolée de celui qui se faisait appeler le « Maître du monde ». Mis au jour avec son armée de soldats d’argile, il était annoncé comme la découverte archéologique la plus prodigieuse depuis l’ouverture de la tombe de Toutankhamon.


Sa vie est une somme démesurée d’intrigues, de batailles, de tyrannie et de folie du pouvoir. Une fois l’empire unifié, il instaure une administration de fer, normalise l’écriture, les poids et mesures, lance la construction de la Grande Muraille et impose des travaux titanesques. En 213 avant J.-C, il ordonne un autodafé de tous les livres ayant existé avant lui. Avant de mourir, empoisonné par les élixirs de longue vie qui devaient le rendre immortel.


Patrice Serres est né en 1946. Ses premières BD paraissent dans France-Soir. En 1965, il part à New York où il devient l’élève et le collaborateur de Frank Robbins, le dessinateur de Johnny Hazard, l’un des « daily strips » les plus diffusés dans le monde à l’époque. De retour en France, il collabore à Pilote et travaille avec Jean-Michel Charlier pour mettre en scène les aventures de Tanguy et Laverdure. Il sera aussi producteur à Radio France, rédacteur en chef de l’hebdomadaire Tintin 1975, puis directeur du journal Hara-Kiride, 1985 à 1991. On se souvient de ses BD atypiques comme son album sur Les Fourmis, en collaboration avec Bernard Werber. Patrice Serres est également sinologue, correspondant du musée Guimet et du CNRS, auteur de divers travaux sur l’histoire des sciences et des techniques dans la Chine antique.


Contact presse : Isabelle Lacroze


Tel/fax : 01 382 01 96 / mail : isa.lacroze@infonie.fr


Parution à l’occasion du Salon du Livre en Mars prochain


,


Q’in


L’empire des dix mille années


Mas de vert


Editions Philippe Picquier


BP 20 150


13 631 Arles CEDEX


23,50 euros

Galerie

Les commentaires sont fermés.