RWANDA 1994. DESCENTE AUX ENFERS

Après le débat , à Torino Comics, les 1-2-3 avril 2005 sur la bande dessinée africaine, ou un compatriote de Masioni, Willy Zekid, nous relatait les persécutions qu’il avait subies au Congo, voici le témoignage de Pat Masioni qui nous entraîne dans cet enfer totalement méconnu.

 A ce propos, le film Hotel Rawanda vient aussi apporter son témoignage.


Rwanda, 1994, entre avril et juillet, 100 jours de génocide.


Celui que l’on appelle le « dernier génocide du siècle » s’est déroulé dans un tout petit pays d’Afrique, sous les yeux du monde entier, sous le joug des politiques internationales, et sous les machettes et la haine de toute une partie de sa population. Sur 6 millions de Rwandais d’alors, 1,5 millions de personnes ont été exterminées pour le seul fait d’appartenir à l’ethnie « Tutsi » : hommes, femmes, enfants, vieillards, nouveaux nés…


« De cette tragédie historique, suite à plusieurs années de recherche dont sept mois passés au Rwanda pour récolter des témoignages, nous avons tiré une histoire basée sur des faits réels. Rwanda 1994, Descente en enfer, nous fait plonger en une vie ordinaire qui bascule dans l’horreur. Mathilde, rwandaise, mère de trois enfants, se retrouve seule pour affronter l’inimaginable et tenter de sauver ses enfants. Elle nous transporte pendant des jours et des nuits de cachette en cachette, de drames en espoirs, à travers les premiers moments du génocide. »


Entre humanité et horreur, cet album ne peut nous laisser indemne tant il fait écho à notre héritage universel, à notre passé européen, et à notre sensibilité d’être humain.


Rwanda 1994. Descente en enfer


Par: Masioni/Grenier/Ralph


Albin Michel


 


MASIONI PAT


 


République Démocratique du Congo (1961J


 


Patrice Masioni est né à Mikusi dans la région du Bas-Congo. Il étudie la peinture à l’ Acadé­mie des Beaux-Arts de Kinshasa. Auteur poly­valent et actif dans le secteur publicitaire, il collabore à partir de 1985 avec les éditions Saint-Paul (aujourd’hui Médiaspaul) de Kins­hasa. De 1987 à 1993, il réalise pour celles-ci huit albums à sujet religieux, illustre des livres didactiques, des romans d’écrivains comme Zamenga Batukezanga et Djungu Simba. Il réalise aussi des bandes dessinées pour la jeu­nesse comme Maxou, pour une revue française. Il dessine Le Fugitif; un thriller dans l’am­biance de Kinshasa et publie des gag-cartoons satiriques dans le journal Le Palmarès. Il est membre de l’Atelier de Création, Recherche et Initiation à l’Art (ACRIA) et a été directeur artistique de la deuxième et troisième édition du Salon Africain de la BD et de la littérature pour jeunes à Kinshasa. Actuellement, Pat Masioni, exilé, vit en France. Claude Moliterni


In BD Guide 2005


 


 


 


 


 

Galerie

Les commentaires sont fermés.