LE DESSINATEUR FRANZ EST DECEDE LE 7 JANVIER 2003 A L’AGE DE 54 ANS.

Le dessinateur et scénariste de bandes dessinées Franz, spécialiste de l’aventure historique et virtuose du graphisme réaliste , est décédé mardi soir 7 janvier 2003.

FRANZ (pseudonyme de Franz DRAPPIER)

Né le 11 juin 1948 à Charleroi (Belgique), Franz Drappier suit les cours d’arts plastiques à l’Institut Saint-Luc de Bruxelles avant de s’inscrire à l’Académie des beaux-arts de Mons. Franz débute ensuite à Spirou où il livre, en 1969, trois Belles histoires de l’Oncle Paul (dont deux sur des scénarios de Clo) et quelques histoires courtes. Conjointement, il travaille à Tintin où il dessine divers récits complets avant de lancer, en 1971, sur scénarios de Vicq, la petite série Korrigan (album Editions Chlorophylle, 1980 ; réimpression augmentée et en couleurs chez P&T Productions en 1997). Dans ce même journal, il crée ensuite Mandrin en 1975 (scénario Vicq – album aux Editions Bédescope, 1980) et enfin succède, en 1976, à Hermann pour Jugurtha (scénario Jean-Luc Vernal – douze albums aux Editions du Lombard-Dargaud puis Lombard, 1978 à 1991).


Entre-temps, Franz dessine quelques « Pages d’actualité » pour la version belge de Pilote et, en association avec le scénariste Yves Duval, réalise Les Aventures de Christopher (Drappier…) dans Le Soir Jeunesse (un album aux Editions Rossel, 1973). Il entreprend simultanément la série Le Commissaire San Antonio (sous la houlette du studio d’Henri Declez, scénario Patrice Dard, sept albums aux Editions Fleuve noir, 1972 à 1975), d’après le célèbre héros de Frédéric Dard.


Toujours à Tintin, Franz élabore Hypérion (album Editions Phigi-Jonas, 1979) en 1979, sur un scénario de André-Paul Duchâteau et fait naître, un an après, Lester Cockney (neuf albums aux Editions du Lombard de 1982 à 1996, en incluant les deux superbes et sensibles albums parus dans la collection « Signé », Irish Mélody et Shamrock song, racontant l’enfance de Lester Cockney), une magnifique et passionnante série d’aventures historiques, pour laquelle il est également scénariste.


Durant cette même période, Franz illustre aussi les ouvrages de Jean-Luc Vernal, Bruxelles, mille ans d’épopée (Casterman, 1979) et 1830, La Révolution belge (Editions du Lombard, 1980). Passionné de chevaux et cavalier lui-même, il réalise ensuite Captain Tom (Editions des Archers, 1984) et Pur-Sang (Editions du Lombard, 1985).


Avec Daniel Pecqueur, Franz débute en octobre 1982, dans la seconde série de Charlie Mensuel, la saga exceptionnelle de la famille Noland sous le titre générique de Thomas Noland. La série aura quatre épisodes (albums Dargaud, 1984 à 1989), s’interrompt et reprend finalement avec un cinquième album intitulé Le Goéland, toujours édité par Dargaud, en août 1998.


Scénariste de talent, Franz range parfois sa plume et ses pinceaux pour se mettre au service de divers dessinateurs. Il écrit Les Primeurs dans Tintin (1983) pour Jean-Louis Pesch, Gord, toujours dans Tintin (1986, trois albums aux Editions du Lombard puis chez P. et T. Productions, 1987 à 1992), pour Christian Denayer, Les Perdus de l’empire (album Lombard, 1990) pour Éric et Sandy Eastern (album aux Editions Blanco, 1992) pour Jarby.


Parallèlement, Franz dessine plus que jamais et collabore à Métal Aventure, à partir de 1984, avec une série d’histoires complètes sur le thème de Mémoires d’un 38 (scénarios Jean-Luc Fromental et José-Louis Bocquet – un album aux Humanoïdes Associés, 1989), lance en 1987, dans Vécu, l’étonnante Poupée d’ivoire, dont l’action se déroule dans la Chine du xe siècle (huit albums aux Editions Glénat, 1988 à 2001), réalise seul une excellente série d’heroic-fantasy intitulée Brougue (deux albums aux Editions Blanco, 1989 et 1991, repris et augmentés d’un troisième volet en 1996 chez Soleil Productions), reprend Jerry Spring (un album aux Editions Alpen Publishers, 1990), personnage créé initialement par Jijé, sur un scénario de Festin et entreprend, en 1991, Hannah (trois albums aux Editions Dupuis, 1991 à 1993), sur une adaptation de Jean Annestay d’après Paul-Loup Sulitzer.   A partir de 2001, il développe une série d’aventures exotiques sur fond de flibusterie  - Compagnons de fortune  – pour les Editions Delcourt, dont le second volume paraît en octobre 2002.


Il était, par ailleurs, un des dix dessinateurs du « Décalogue », la grande saga entre thriller et quête mystique de Frank Giroud entamée début 2001 et dont le dixième et dernier tome, celui même que venait de finir de dessiner Franz, doit sortir en février 2003, à titre posthume désormais.


Passionné d’Histoire et grand amateur de chevaux, Franz avait en outre illustré dans les années 80 des livres sur la Belgique et sur les pur-sang. (P M, CM & LT)

Galerie

Les commentaires sont fermés.