Adieu, rêve américain

Pierre Christin et Jean-Claude Mézières reviennent sur leurs voyages successifs dans l’ouest des USA

Après « Le sarcophage », qu’il avait réalisé avec Enki Bilal, Pierre Christin retrouve un autre de ses dessinateurs « historiques » - Jean-Claude Mézières (Valérian) en l’occurrence – dans le cadre de ses « Correspondances », publiées chez dargaud («Les belles cubaines» avec Patrick Lesueur, « Chez les Cheiks » avec Jacques Ferrandez, …).


Pierre Christin revient ici sur les voyages successifs que les deux auteurs ont pu effectuer dans le far-west et dont ils avaient fait sinon un idéal, du moins un lieu de rêve et d’espoir. Hélas, cette Amérique là , qui n’aurait finalement vraiment existé que dans les flms hollywwodiens, n’est plus au rendez vous. Seul le décor est encore au rendez-vous. Pour le reste, subsiste « une société individualiste devenue passablement insensible à autrui »


Mais avant de parvenir à cette amère conclusion, l’auteur passe en revue son Amérique enthousiasmante des années 60, agrémentée de ses photos d’archive et de superbes dessins de Jean-Claude Mézières dont le lecteur pourra apprécier une autre facette du talent à travers cet ouvrage.


Editions dargaud – 13€

Galerie

Les commentaires sont fermés.