Une bourgeoise fatale

Le début : Canardo est en mission pour le compte du député-maire, en pleine campagne pour sa réélection. Le candidat a confié au détective le soin d’enquêter sur sa femme, qu’il soupçonne d’adultère – un écart de conduite qu’il ne peut …

Le début : Canardo est en mission pour le compte du député-maire, en pleine campagne pour sa réélection. Le candidat a confié au détective le soin d’enquêter sur sa femme, qu’il soupçonne d’adultère – un écart de conduite qu’il ne peut pas se permettre à ce stade délicat de sa carrière politique. Bref, tout serait parfaitement normal dans un monde parfaitement ennuyeux si une série de meurtres n’ensanglantait soudain la ville. Toutes les victimes, tuées d’une balle dans le dos, semblent avoir un lien avec l’industrie du cinéma pornographique. Enfin un peu d’action pour Canardo, appelé à la rescousse sur cette difficile enquête par son vieux complice le commissaire Garenni…

 

Notre avis : On ne présente plus Canardo, le canard détective désabusé et alcoolique de Sokal, qui dresse, à travers les enquêtes de son palmipède (si on peut qualifier ses aventures ainsi, tant Canardo semble largué de bout en bout) un portrait plutôt cynique et sombre de notre société, dénonçant sans complaisance ses tares et ses faux semblants. Cette nouvelle aventure ne déroge pas à la règle. Savoureux ! LT

 

Une enquête de l’Inspecteur Canardo 17, Une bourgeoise fatale – Casterman – 9,80 €

Galerie

Les commentaires sont fermés.