Tour de force

Le début : Les « Forçats de la Route » disait Albert Londres, exprimant tout à la fois le courage, l’abnégation et peut-être la part d’inconscience de ce ces cyclistes d’avant guerre lancés sur les premiers Tour de France. Mais derrière ces exploits, …

Le début : Les « Forçats de la Route » disait Albert Londres, exprimant tout à la fois le courage, l’abnégation et peut-être la part d’inconscience de ce ces cyclistes d’avant guerre lancés sur les premiers Tour de France. Mais derrière ces exploits, pour la plupart aujourd’hui oubliés, il y avait tout simplement des hommes, avec leurs forces et leurs faiblesses, dont l’héroïque chemin de croix fut jalonné d’anecdotes parfois savoureuses et … pas toujours racontables.


 


Notre avis : Avec émotion, humour et sens du récit, Frédéric Kinder nous plonge, en six étapes, dans les origines du Tour de France, avant la grande guerre de 14-18. Une chronique – imaginaire, mais tellement vraisemblable –  de pionniers où la vie quotidienne se mêle à la course et où l’amour de la petite reine pousse aux comportements extrêmes, extrêmes comme le sont les conditions rugueuses d’une épreuve (au sens propre) encore peu réglementée, où tous les coups semblent permis et où se forge la légende. LT


 


Milan, Treizeétrange – 9€

Galerie

Les commentaires sont fermés.