Le croquemitaine 1

Le début : Trois orphelins en cavale, William (17 ans), Benjamin (13 ans) et sa soeur Clotilde (9 ans) arrivent à Mensfield, une petite ville apparemment sans histoire, pour essayer d’y trouver à manger. Mais, quand ils s’intallent pour mendier sur …

Le début : Trois orphelins en cavale, William (17 ans), Benjamin (13 ans) et sa soeur Clotilde (9 ans) arrivent à Mensfield, une petite ville apparemment sans histoire, pour essayer d’y trouver à manger. Mais, quand ils s’intallent pour mendier sur la place du marché, ils sont rejetés par une population bourgeoise et hautaine et doivent s’enfuir rapidement à l’arrivée de la police. Ils décident alors de voler de la nourriture, d’autant que Clotilde, épuisée par leur long voyage, est au plus mal. L’affaire tourne au drame : les habitants, normalement passifs devant ce genre de larcin, se mettent à les poursuivre, n’hésitant pas à lâcher leurs chiens. Très vite encerclés par une population survoltée, ils découvrent que Clotilde n’a pas supporté cette ultime épreuve et a succombé. Le maire ordonne alors qu’ils soient chassés de la ville. Benjamin, après avoir enterré sa soeur, décide alors d’y retourner pour se venger. Il ne sait pas encore que l’agressivité des habitants à l’encontre de tout étranger est exacerbée par un mystérieux croquemitaine qui sème la terreur sur la ville.

 

 

Notre avis : Avis mitigé pour ce premier volume, dont le récit de Denis Pierre Filippi (« Un drôle d’ange gardien », …), passionnant dans son ensemble, n’évite pas quelques longueurs inutiles. Fabrice Lebeault (Horologium, …) se révèle pour sa part très à l’aise dans les décors, qu’il construit en distillant des touches de l’univers personnel que nous lui connaissons, jouant ainsi d’une ambiance partiellement onirique, qui convient parfaitement à l’atmosphère fantastique du mythe du croque-mitaine que les deux auteurs revisitent. Mais le dessinateur manque d’habilité dans l’expression réaliste qu’il souhaite donner à ces personnages, ce qui est d’autant plus dommageable que les gros plans sont nombreux. Espérons que ces imperfections seront gommées dans le second volume afin de donner à ce Croquemitaine la dimension qu’il mérite. LT

 

 

Editions Dupuis – Aire Libre – 12,95€

Galerie

Les commentaires sont fermés.