Le fleuve de Jade

Le début : Les finances de la reine Cléopâtre sont au plus mal. Elle accepte, contre monnaie sonnante et trébuchante, de faire tomber Alix et Enak dans un piège. Celui qui organise le traquenard n’est autre que le prince de …

Le début : Les finances de la reine Cléopâtre sont au plus mal. Elle accepte, contre monnaie sonnante et trébuchante, de faire tomber Alix et Enak dans un piège. Celui qui organise le traquenard n’est autre que le prince de Méroé, Djerkao, désireux de marier sa sœur Mahrka avec Enak, considéré comme l’héritier du trône de Menkhara. Ce mariage arrangerait aussi bien les affaires de Cléopâtre que celles de Djerkao, chacun à la recherche du renforcement de leur pays respectif.  Que Mahrka se montre plus amoureuse d’Alix que d’Enak ne simplifie pas les choses. Au reste, ces derniers ne songent qu’à fuir Méroé, ce qu’ils accomplissent avec l’aide de Mahrka. Commence alors une hallucinante poursuite entre le petit groupe et les sbires de Djerkao. Arrivés au bord d’un bras du Nil étrangement vert-couleur de jade-, Alix et Enak vont mettre à jour des secrets cachés depuis des générations.

 

Notre avis : Toujours en forme, Jacques Martin, 82 ans passés (il les a fêté le 25 septembre dernier) poursuit ses activités de conteur historique et nous livre, coup sur coup, un nouvel Alix tout en offrant à ses lecteurs une toute nouvelle série, Loïs, dont l’action se situe entre Versailles et Louisiane, sous le règne de Louis XIV. Cette nouvelle série, dont le premier volume, Le roi-soleil, paraît courant octobre, est dessinée par Olivier Pâques et sera accompagnée, comme il est désormais de coutume, des Voyages de Loïs, qui entraîneront le lecteur à la découverte du chantier versaillais, en plusieurs ouvrages (le premier est attendu début 2005).

 

Pour revenir à Alix, dont le nouvel album raconte la quatrième visite d’Alix en Egypte, notons que Rafaël Moralès s’acquitte avec une justesse impeccable de la tâche graphique, qu’il accompagne de nombreux détails historiques. L’épisode réjouira tous les amateurs de bande dessinée classique.

 

Il faut également noter que l’actualité d’Alix est très riche. Après un « voyage d’Alix » à Pétra, en novembre 2003, le personnage phare de Jacques Martin évoquera de grandes personnalités de l’antiquité. Le premier portrait sera celui d’Alexande le Grand. De plus, si la prochaine aventure d’Alix  portera le titre de Roma, Roma, et est d’ores et déjà programmée pour le début 2005, c’est d’abord sous la forme de trois romans que réapparaîtra le jeune héros gaulois en janvier prochain. Une novélisation d’Alix l’Intrépide, accompagnés de deux titres originaux porteront la signature d’ Alain de Kuysshe, travaillant en étroite collaboration avec Jacques Martin. LT

 

 

Editions Casterman – 8,95€

 

Galerie

Les commentaires sont fermés.