« Arca » et « Gurvan » : deux nouvelles adaptations réussies, issues des éditions Critic…

Après « Peaux épaisses » et « Le Sang des immortels », les Humanoïdes associés poursuivent l’adaptation — sous le double label — d’œuvres romanesques publiées à l’origine par les éditions Critic. « Arca » et « Gurvan » sont deux ouvrages à la pagination généreuse et aux dessins classiques, signés par deux auteurs talentueux qui ne ménagent pas leur peine.

En 2182, après en avoir épuisé les ressources, les Terriens abandonnent leur vieille planète devenue invivable pour rejoindre la Griffe du lion. Cette planète verdoyante, située à 24 années-lumière, devrait leur permettre de construire une vie meilleure. Après deux siècles de sommeil cryogénique, les passagers de l’arche stellaire Arca III se réveillent dans le noir total au cœur d’un gigantesque tunnel. Après exploration, ce dernier se révèle un véritable labyrinthe peuplé d’êtres terrifiants. Éric Rives, Johanna et les 1 600 passagers du vaisseau assistent à la mutation inquiétante des « jardiniers » : des insectes, jusqu’alors inoffensifs, chargés d’entretenir le vaste jardin produisant l’oxygène nécessaire à la survie des voyageurs. Parmi les rescapés, les pionniers souhaitent par tous les moyens parvenir à fuir le tunnel, afin de rejoindre la Griffe du lion et s’opposent à la construction de Nouvelle Ramille : une véritable cité souhaitée par une partie de la population résignée à y demeurer…

Publié en 2016 aux éditions Critic, ce roman riche en rebondissements de Romain Benassaya — né à Nice en 1984 — est adapté par ses soins et mis en images par le Barcelonais Joan Urgell.

Né en 1982, le Catalan, ancien élève de l’école Joso de Barcelone, propose 108 pages au trait réaliste, mises en couleurs à l’aquarelle et riches en décors insolites ou en créatures monstrueuses : un album envoûtant, au thème original.

« Arca » par Joan Urgell et Romain Benassaya, d’après Romain Benassaya

Les Humanoïdes associés (22 €) — EAN : 978-2-7316-9845-9

Parution 25 janvier 2023

Conçu artificiellement dans le Matérédu, base souterraine installée dans les entrailles de la planète, Gurvan est un soldat clone. Son destin : participer à un combat spatial séculaire sans fin, aux origines oubliées. Ignorants jusqu’à l’identité de ceux qu’ils combattent, lui et des milliers d’autres clones n’ont qu’un but : tenir sept ans sans se faire descendre, afin d’être réformés et de rejoindre une colonie de leur choix où règne la paix.

L’opinion — envers ses adversaires — de l’aspirant pilote classe 84 change, lorsqu’au cours d’un combat il laisse en vie Hicks : jeune et jolie femme qui lui fait découvrir un autre monde où règne la paix.

Un récit profondément antimilitariste signé P.-J. Hérault (1934–2020) et publié d’abord en trois volumes sous le titre « Sergent-pilote Gurvan », dans la célèbre collection Anticipation des éditions du Fleuve noir, en 1987 et 1988, réédités en une intégrale en 2012 par les éditions Critic. L’adaptation signée Mathieu Mariolle (né en 1991) apporte un coup de jeune à l’œuvre originale, multipliant les séquences de combats spatiaux. Livia Pastore, jeune dessinatrice italienne (née en 1988), élève des Beaux-Arts de Naples, sa ville natale, propose des scènes spectaculaires et dynamiques. Un cahier graphique complète cet album aux couleurs chaudes, signées Hugo S. Facio.

Voici deux albums réussis, confirmant la tendance actuelle des éditeurs : jouer la sécurité, avec l’adaptation de romans au succès déjà acquis, plutôt que se lancer dans des créations inédites. Même si cette politique éditoriale n’est pasvraiment faite pour déployer l’imagination des scénaristes…

Henri FILIPPINI 

« Gurvan » par Livia Pastore et Mathieu Mariolle, d’après P.-J. Hérault

Les Humanoïdes associés (22 €) — EAN : 978-2-7316-8654-8

Parution 4 janvier 2023

   

Galerie

Les commentaires sont fermés.