Gong

Le début : New York, novembre 1947. Dans moins de cinq minutes, au grand stadium, va se dérouler le combat de boxe le plus attendu de l’année, opposant Mark L. Dancre, dit le Danseur, à son challenger Anton Plavel. Certains …

Le début : New York, novembre 1947. Dans moins de cinq minutes, au grand stadium, va se dérouler le combat de boxe le plus attendu de l’année, opposant Mark L. Dancre, dit le Danseur, à son challenger Anton Plavel. Certains journalistes l’ont même appelé « le combat du siècle ». Mais ce combat, Plavel va le perdre. Il va se coucher, et ce sera son dernier. Tout ça parce qu’Eric Zinoli, grand ponte de la pègre, a acheté le match et lui a ordonné la défaite. Mais l’autre problème, c’est que Plavel va tomber amoureux de la femme du truand. Pour elle, il va tout remettre en question, et va vouloir changer de vie. Et la première chose à faire est de se débarrasser de tous les gens qui l’emmerdent, y compris sa femme. Quitte à perdre ce match, autant essayer de refaire sa vie…


Notre avis : Laurent Astier, auteur du récent Cirk aux éditions Zenda, signe avec Gong un grand roman noir graphique, très élaboré et au découpage particulièrement efficace. Le lecteur est sur le ring et vit au rythme du combat entre les deux boxeurs. Plongé au coeur de l’Amérique des années 50, on pense à Scorsese, à de Palma, à Sinatra et à tous les polars de l’époque à qui Gong rend un hommage réussi.LT


Editions Vents d’ouest – Collection Intégra – 17,99€

Galerie

Les commentaires sont fermés.