Zidrou et Paul Salomone réunis pour un conte sur le deuil : terrible et émouvant à la fois !

En adoptant la forme d’une légende fantastique destinée plutôt aux adultes, dans la lignée des « Mille et Une Nuits », le prolifique scénariste Zidrou (1) nous parle, avec sa délicatesse et sa verve habituelle, de la douleur de perdre un enfant. Entre émotion et imaginaire, mais aussi passions et drames, il nous fait découvrir, dans ce très bel album intitulé « Celle qui fit le bonheur des insectes » et sublimé par le dessin sensible et flamboyant de Paul Salomone, comment le chagrin d’une mère peut se transformer en folie…

Dans un paisible royaume oriental, la mort du roi dans un tragique accident de chasse laisse son épouse Shikara désespérée. Face au deuil, cette femme que l’on surnommait alors Celle-qui-apaisa-la-colère-des-dieux et qui était enceinte de jumeaux, se coupe les cheveux, les brûlent, et se couvre le visage des cendres de son mari, entraînant dans cette tristesse tout son peuple compatissant.

Heureusement, avec la naissance des enfants, un garçon nommé Gorakh et une fille qu’elle baptise Jalna, la reine éperdue d’amour pour sa progéniture reprend goût à la vie. Les années passent et son bonheur retrouvé déteint aussi sur les habitants de la monarchie… Ceci jusqu’aux 14 ans de ses chérubins à qui elle offre deux oiseaux-volcans aux merveilleux plumages chatoyants. Hélas, essayant de rattraper l’un de ces volatiles enfuis par la fenêtre, son fils adoré fait une chute mortelle, après avoir tenté de suivre l’oiseau dans son envol.

Ravagée par la douleur, Shikara ne supporte plus le moindre gazouillis ou pépiements et ordonne de faire tuer tous les oiseaux de la contrée, embarquant une nouvelle fois son peuple dans son désespoir et laissant les insectes envahir le pays. Puisqu’elle en a le pouvoir, elle bannit tout bonheur et tout plaisir de sa vie, mais également de celle des habitants du royaume. Aussi, quand elle surprend Jalna dans les bras d’un vulgaire monte-en-l’air, elle condamne ce dernier à un terrible sort.

C’est ainsi qu’après avoir perdu son mari et son fils, cette mère autoritaire, cruelle et folle de chagrin, va perdre sa fille qui décide de prendre, désormais, son destin en main et de défier sa génitrice !

 Cette fable métaphorique est aussi un véritable voyage totalement dépaysant grâce aux illustrations et à la palette de couleurs, à la fois délicate et lumineuse, du dessinateur de la série « L’Homme qui n’aimait pas les armes » (scénarios de Wilfrid Lupano) ou du one-shot « Des plumes et des elles » chez Delcourt. (2)

Enfin, notez qu’il existe une version de luxe en noir et blanc (27 € — EAN : 978-2-356741363) et que les planches de l’album sont exposées du 11 octobre au 5 novembre 2023 à la Galerie Maghen : 36 rue du Louvre, dans le premier arrondissement de Paris.

Gilles RATIER

Édition noir et blanc.

(1)  Voir sur BDzoom.com : « Les Beaux Étés » : Les Faldérault enfin de retour !Confinée depuis neuf ans dans un hôpital, Zita (dite Boule à zéro) continue d’affirmer sa soif de vivre…Un « Bob et Bobette » décapant par Krings et Zidrou…Léonard : 50 albums et toujours explosif !Zidrou flirte avec le fantastique dans « Les Mentors »…« Les Beaux étés »… à Noël !« Les Nouvelles Enquêtes de Ric Hochet T3 : Comment réussir un assassinat » par Simon Van Liemt et Zidrou« L’Obsolescence programmée de nos sentiments » par Aimée de Jongh et Zidrou« La Petite Souriante » par Benoît Springer et Zidrou« Emma G. Wildford » par Édith et Zidrou« Clifton T23 : Just Married » par Turk et Zidrou« Les Beaux Étés T3 : Mam’zelle Estérel » par Jordi Lafebre et Zidrou« Boule à zéro T6 : Le Grand Jour » par Serge Ernst et Zidrou« Natures mortes » par Oriol et Zidrou« Shi T1 : Au commencement était la colère… » par José Homs et Zidrou« Bouffon » par Francis Porcel et Zidrou, « Le Spirou de… T10 : La Lumière de Bornéo » par Frank Pé et Zidrou.… 

(2)  Voir aussi sur BDzoom.com : « L’Homme qui n’aimait pas les armes à feu T4 : La Loi du plus fort » par Paul Salomone et Wilfrid Lupano et « L’Homme qui n’aimait pas les armes à feu T3 : Le Mystère de la femme-araignée » par Paul Salomone et Wilfrid Lupano.

« Celle qui fit le bonheur des insectes » par Paul Salomone et Zidrou 

Éditions Daniel Maghen (19,50 €) — EAN : 978-235674-109-7

Parution 13 octobre 2022

Galerie

Les commentaires sont fermés.