Lutter contre la maltraitance animale…

Plusieurs albums ont évoqué ces derniers temps la maltraitance envers les animaux. Sous-titré « 7 héros de la cause animale », « Les Sauveurs » évoque ceux qui consacrent ou ont consacré leur vie (quelquefois à leurs risques et périls) pour les sauver. Il y a parmi les sept portraits, ainsi rassemblés, des personnages très connus (Dian Fossey, par exemple) et beaucoup d’inconnus exemplaires…

À l’occasion d’un safari au Kenya, Dian Fossey se prend en effet de passion pour les gorilles et luttera sans faillir contre les braconniers. Surnommée ici « Celle qui murmurait à l’oreille des gorilles », elle paiera cependant de sa vie son acharnement à sauver les gorilles. Aurélien Brulé s’intéresse également aux primates, mais en Asie. En Thaïlande puis en Indonésie, « L’Aventurier protecteur des gibbons » s’investit sans compter pour les protéger.

Avec Rob Stewart, « Le Garçon qui dansait avec les requins », c’est encore quelqu’un passionné par une seule espèce, mais il y a ceux qui luttent de façon plus générale pour la défense animale : Brigitte Gothère et Sébastien Arsac « Contre l’enfer des abattoirs » ou Henry Spira qui invente une nouvelle stratégie : « Stratège de la défense animale ». Citons encore un personnage extraordinaire : Amir Khalil, « Vétérinaire de la dernière chance », puisque c’est sur les terrains de guerre qu’il entend soigner les animaux, ceux qui sont piégés dans des zoos, oubliés par le conflit qui les ignore, en Irak notamment.

Signalons enfin que la dessinatrice Chhuy-Ing Ia signe des pages joliment réalisées, pour ce livre préfacé par Yann Arthus-Bertrand, lequel a commencé comme photographe animalier au Kenya. Il indique qu’il a connu plusieurs de ces sauveurs, de ces « Activistes » essentiels, notamment Dian Fossey avec laquelle il était encore deux jours avant son assassinat.

Paru en septembre chez Dargaud, l’album de Sandrine Deloffre, « Sandrine et Flibuste », recense en 21 chapitres tous les animaux plus ou moins maltraités sur la planète : animaux de cirque ou de cinéma, chasse à courre, compétitions sportives, combats de chiens, broyage des poussins, corrida, animaux de laboratoire, éléphants pour touristes, zoos, élevages pour le lait, la viande ou la fourrure, élevage intensif, etc. La liste est longue car la maltraitance animale est vraiment partout ! À chaque fois, quatre pages dessinées et une page de renseignements complémentaires font de cet album passionnant (que la couverture semble ne destiner qu’aux plus jeunes) un ouvrage réellement tous publics.

Gilles Macagno, lui, use d’un autre biais pour évoquer l’injustice et quelquefois la violence envers certaines espèces. Dans « Mauvaise Réputation », paru en mars dernier chez Delachaux et Niestlé, l’auteur dénonçait avec beaucoup d’humour et beaucoup d’informations les idées reçues sur certains animaux peu appréciés par les humains tels que les loups, les requins, les moustiques ou les scorpions. La séquence du loup qui va voir le « zozologue », puis son procès où il est accusé, sont en soi exceptionnelles et drôles. La façon dont le tigre ou l’ours argumentent ne l’est pas moins. S’ensuivent l’évocation des très nombreuses espèces effectivement mal vues par l’homme : serpents, araignées, moustiques, mouches, punaises, méduses, guêpes… sans oublier les renards.

Pour conclure, on peut encore citer « Évolution : Darwin, Dieu et les hommes chevaux », bande dessinée documentaire de Jean-Baptiste De Panafieu qui décrit avec humour et pédagogie l’histoire de la théorie de l’évolution darwinienne, avec force explications et schémas, le tout axé sur l’évolution du cheval. Au bilan, un docu-fiction de qualité au graphisme très plaisant, publié en septembre par Dargaud.

Didier QUELLA-GUYOT ; http://bdzoom.com/author/DidierQG/

[L@BD-> http://9990045v.esidoc.fr/] et sur Facebook.

« Les Sauveurs » par Chhuy-Ing Ia et Fabien Morin

Éditions Deman (21,50 €) – EAN : 9782493184016

Parution 14 septembre 2022

 

Galerie

Les commentaires sont fermés.