Zoom sur les meilleures ventes de BD du 28 septembre 2022

Alors que les mangas mènent la danse dans le « Top 20 GfK/Livres Hebdo » tous genres confondus (en commençant par « One Piece » T102 qui s’octroie directement la 1re place du palmarès, « Spy x Family » T8 qui occupe la 3e du podium, « Kaiju n°8 » T6 (13e) et « Jujutsu Kaisen » T16 (20e), deux autres représentants du 9e art figurent dans le classement tous genres confondus : « Le Monde sans fin » (9e) et « Les Enfants de la Résistance T8 : Combattre ou mourir » (12e), ce dernier intégrant le « Top 20 BD » en 2e position.

À moins d’un exploit, « Le Monde sans fin » devrait  prochainement laisser sa place à « Mortelle Adèle T19 : Face de Beurk », dont la sortie est attendue le 19 octobre prochain, et dont de nombreux titres de la série (11 cette semaine) squattent toujours le « Top 20 BD ». Nous y reviendrons évidemment.

En attendant Adèle, l’événement de la semaine est la parution de la suite des « Enfants de la Résistance », la série ultra best-seller de Vincent Dugommier (scénariste) et de Benoît Ers (dessinateur), mettant en scène un groupe de trois enfants réunis sous le groupuscule Le Lynx,  durant la Seconde Guerre mondiale.

Ce 8e volume intitulé « Combattre ou mourir », se déroule en septembre 1943, alors qu’il est de plus en plus difficile de circuler en France et que la traque des juifs s’intensifie. Eusèbe, François et Lisa acceptent de convoyer un stock de papier destiné à alimenter les imprimeries secrètes de la France libre. Hélas, le voyage va se révéler beaucoup plus périlleux que prévu…

On a déjà longuement parlé sur BDzoom.com des qualités artistiques et pédagogiques des « Enfants de la Résistance », série déjà écoulée à près de 1,5 millions d’exemplaires (en langue française), dont 400 000 pour le seul 1er tome et un tirage pour ce tome 8 de 100 000 exemplaires. À l’heure actuelle, ce ne sont pas moins de 5 000 albums de la saga qui s’arrachent chaque semaine.

Et pour être complet, « Les Enfants de la Résistance » c’est aussi une adaptation littéraire chez Rageot (pour les 8-10 ans, avec sept volumes actuellement : https://www.rageot.fr/livre/les-enfants-de-la-resistance-premieres-repressions-9782700274240), Le Journal des Enfants de la Résistance (de 1940 à 1943) chez Larousse (https://www.editions-larousse.fr/livre/le-journal-des-enfants-de-la-resistance-19452020-75-ans-9782035996701), le livre-jeu « L’Escape Game » (https://www.lelombard.com/bd/lescape-game-les-enfants-de-la-resistance), le podcast « Résister ! » (six épisodes d’une quinzaine de minutes chacun, pour découvrir les témoignages de véritables enfants résistants : https://www.lelombard.com/actualite/actualites/podcast-enfants-de-la-resistance) et une grande exposition pédagogique, extrêmement riche en documents et objets d’époque, ainsi qu’en planches et dessins originaux, présentée à La Cité internationale de la bd et de l’image à Angoulême jusqu’à la fin décembre 2022.

Deuxième évènement de la semaine : le grand retour d’ « Aya de Youpougon » : la série aux 800 000 lecteurs, élaborée depuis 2005 par Marguerite Abouet (aux textes) et Clément Oubrerie (aux dessins), traduite en 15 langues et adaptée en long métrage d’animation en 2013. 12 ans après le tome 6, on retrouve, dans ce 7recueil, avec un plaisir jubilatoire non dissimulé, tous les protagonistes de cette saga chorale à l’ivoirienne : Aya s’engage dans la lutte pour les droits des étudiants, Albert galère pour se loger, Bintou est détestée du public qui la confond avec ses rôles à la télévision, Inno vit le quotidien d’un sans papier en France… Bref, les problèmes vont bon train. Mais chacun compte prendre son destin en main.

Alors, une suite ? : « Tout dépendra de comment le livre sera reçu par les lecteurs. Mais ce serait bien, non ? », répond Marguerite Abouet. Le fait de débouler directement en 3e position du « Top 20 BD », assorti d’un tirage de 60 000 exemplaires (Gallimard), est sans doute de bon augure pour l’avenir !

Surprenante car c’en est le déjà 5e tome, la troisième et dernière entrée de la semaine nous donne l’occasion de parler de la série « RIP », publiée aux éditions Petit à petit, un éditeur plutôt spécialisé dans les docu-BD (une dizaine de collections à ce jour, dont Les villes en BD, L’Art en BD, Histoire en BD…), mais qui n’hésite pas, on le voit ici à s’intéresser ponctuellement à la fiction.

Bien lui en prend avec le très noir « RIP », dont l’album « Fanette : mal dans la peau des autres » a été tiré à 20 000 exemplaires et rejoint le « Top 20 BD » à la 7e place.

Toujours écrit par Gaëts pour le dessinateur Julien Monier, cet excellent épisode (si on aime le genre) s’intéresse, comme les précédents, à un personnage phare de ce thriller décomposé et glauque, en l’occurrence Fanette, qu’on découvre serveuse de bar, mais pas que…

Pour terminer, on dit « Au revoir » à la version n&b de « Corto Maltese T16 : Nocturnes Berlinois », à « Ténébreuse » T2 (pourtant 8e la semaine dernière), « Châteaux Bordeaux T12 : Le Sommelier » et « Ladies with Guns » T2 : d’excellents titres à ne pas oublier et qui n’auront connu le « Top 20 BD » que le temps d’une simple semaine.

Laurent TURPIN

Top 20 BD (copyright GfK/Livres Hebdo) du 5 au 11 septembre 2022

CLASSEMENT SERIES TITRES AUTEURS EDITEURS
1er (=) Le Monde sans fin Christophe Blain, Jean-Marc Jancovici DARGAUD
2e nouveau Les Enfants de la Résistance T8 Combattre ou mourir Benoît Ers, Vincent Dugommier LE LOMBARD
3e nouveau Aya de Yopougon T7 Clément Oubrerie, Marguerite Abouet GALLIMARD
4e (-2) Corto Maltese T16 Nocturnes Berlinois Rubén Pellejero, Juan Díaz Canales CASTERMAN
5e Mortelle Adèle T1 Tout ça finira mal Miss Prickly, Mr Tan BAYARD JEUNESSE
6e (-3) Spirou & Fantasio T56 La Mort de Spirou Sophie Guerrive, Benjamin Abitan, Olivier Schwartz DUPUIS
7e nouveau RIP T5 Fanette Julien Monier, Gaëts PETIT À PETIT
8e (-3) Le Serpent et le coyote Philippe Xavier, Matz LE LOMBARD
9e (-7) Elfes T32 Ora Diogo Saito, Nicolas Jarry
10e-16e Mortelle Adèle
17e (-5) Game Over T21 Rap Incident Midam, Adam, Patelin DUPUIS

Galerie

2 réponses à Zoom sur les meilleures ventes de BD du 28 septembre 2022

  1. Nicolas GOUJU dit :

    Bonjour Laurent, merci pour ce top des Top 20. juste une petite coquille sur RIP et ce très bon 5ème tome (sur 6… bientôt la fin :-( ) : « Toujours écrit par Julien Monier pour le dessinateur Gaëts, » => « Toujours écrit par Gaëts pour le dessinateur Julien Monier ». :-P

    • Laurent Turpin dit :

      Mais, oui, évidemment ! Merci Nicolas de ta vigilance avisée, c’est corrigé.