« La Mission Jupiter » : l’univers Disney revisité par le génial Luciano Bottaro !

Depuis le début des années 1950, les créatures nées au sein de l’empire Disney connaissent une nouvelle vie par la grâce des dessinateurs italiens. Luciano Bottaro appartient à la première génération de ces créateurs géniaux : lesquels ont transcendé souris et canards, en ajoutant des comparses et créant des univers, sans pour autant trahir un cahier des charges parfois pesant. Grâce à son immense talent, Luciano Bottaro s’est permis quelques écarts, dont cette « Mission Jupiter » est un superbe exemple.

Les Jupitériens ridiculisés par Picsou lors de son séjour dans l’espace — voir l’ouvrage précédent (« La Fusée de la fortune ») — organisent une expédition sur Terre, afin de croquer sa fortune. Rebo, roi des Saturniens, se lance à la poursuite de son ennemi jupitérien pour se venger de Donald. Aucune arme ne résiste à l’appétit de ces petits hommes verts qui dévorent les métaux pour le repas et les minéraux pour le dessert : tout particulièrement les pièces d’or entassées dans le coffre-fort du riche oncle. Appelés à la rescousse, Daisy et Géo Trouvetou sont bien décidés àrenvoyer les extraterrestres chez eux, d’autant plus que le diabolique docteur Zantaf s’allie aux envahisseurs. Ce long récit en quatre parties, débuté dans l’hebdomadaire italien Topolino (n° 1085 du 05/09/1995) est une pure merveille de 110 pages au cours desquelles le génial Luciano Bottaro s’approprie sans complexe l’univers Disney. Reconnaissable au premier regard, son trait géométrique défie le style rondouillard de l’école Disney. Son immense talent lui permet cette liberté.  

Deux récits tout aussi réjouissants complètent l’ouvrage : « Goffy and the Washed-up Witch », où l’on retrouve la sorcière Hazel, et « Voyage to the Bottom of the Hole » où Géo et Picsou affrontent le Dr Zantaf. L’album de 184 pages en couleurs, au format 177 x 248 cm, permet de savourer dans d’excellentes conditions ces épatantes histoires inédites en France. 

Autoportrait de Luciano Bottaro.

C’est en 1951 que Luciano Bottaro (1931-2006) est engagé par les éditions Mondadori pour réaliser des histoires Disney inédites, afin de nourrir les pages de Topolino où le matériel américain ne suffit plus.

Au cours de sa longue collaboration avec Disney, il réalise plus de 150 histoires, dépassant les 5 000 pages.

On lui doit aussi la création de personnages célèbres appartenant désormais à l’histoire de la bande dessinée : Pépito, Baldo, Pon Pon, Whisky et Gogo…

Aux côtés de Giovan Battista Carpi (qui réalise la couverture du présent album), de Romano Scarpa, Guido Martina ou Carlo Chendi, il est l’un des pères fondateurs de l’école Disney italienne, qui compte aujourd’hui plusieurs centaines d’auteurs talentueux. 

L’occasion est trop belle pour ne pas signaler quelques perles à découvrir dans les kiosques en cette période estivale. Deux hors-séries de Mickey parade géant, réunis dans un coffret offert avec le premier numéro, permettent de savourer des histoires maritimes des héros Disney sous le titre générique « Aventuriers des mers ». Le premier propose « Picsou et les trésors du grand bleu », le second permet de découvrir un Mickey insolite, héros d’une parodie de « L’Île au trésor »… et bien d’autres histoires (parution les 13 et 20 juillet prochains). Le n° 563 de Picsou magazine, toujours aussi riche en récits Disney, offre en collector le fameux sou fétiche de Balthazar Picsou, l’oncle de Donald qui fête ses 75 ans. Il s’agit d’une copie de la pièce offerte dans le n° 2 du journal paru voici 50 ans (302 pages, 6,99 €, en vente depuis le 6 juillet).

Enfin, le n° 389 de Mickey parade géant permet de retrouver quelques classiques de l’univers Disney : Fantomiald, Popop, « Ducktopia », Mickey globe-trotter… (308 pages en couleurs, 5,75 €).

Henri FILIPPINI

« Donald et la mission Jupiter ! » par Luciano Bottaro 

Éditions Glénat (15 €) — EAN : 979-2-3440-5306-5

Parution 15 juin 2022

   

Galerie

Les commentaires sont fermés.