L’enfer c’est les autres pas les Vous…

Ils sont là ! Ils peuvent être partout, invisible ou presque. Est-ce une invasion agressive ou le début d’une cohabitation pacifique ? Mais de qui parlons-nous ? Des Vous : un peuple mystérieux que l’on signale près d’un lac des Alpes italiennes. Nicolas Pitz adapte avec talent le roman de Davide Morosinotto, métaphore fantastique de problèmes sociétaux bien contemporains. Une excellente BD jeunesse en direction d’un lectorat adolescent.

De nos jours, le Nord de l’Italie est une région bien tranquille à la population plutôt aisée. Dans les petites villes sises au fond des vallées alpines tout le monde se connait et vit en bonne entente. Beaucoup d’habitants investissent la nature avoisinante pour y pratiquer la randonnée, la pêche, l’escalade, le kayak ou bien d’autres activités de loisirs. Pas d’événements marquants ni de drames près du paisible village de Montemorso, avant que l’effondrement d’un rocher surnommé la Main de pierre n’écrase un pêcheur et ne provoque un petit tsunami. C’est peu après que d’étranges événements se produisent…

Si Cameron, excellent kayakiste, se fait naturellement emporter par la vague issue de la chute du bloc, il est surpris par les étranges courants aquatiques qui le malmène à sa suite. Dans le même temps à l’hôpital, une vieille dame alitée entend son mari décédé depuis des années et Léa, une jeune scoute en excursion en montagne est prévenue d’un danger imminent par une voix mystérieuse.

Sa cheffe de la croit pas : mal lui en prend, tout le groupe tombe dans une anfractuosité non signalée. Un peu plus loin, ce sont des marques insolites sur un camion ou d’étranges traces de pas gigantesques dans la boue qui étonnent les autochtones. Et si les anciens avaient raison quand ils affirmaient que la Main de pierre protégeait la vallée d’esprits malfaisants ?

C’est une adolescente de 13 ans qui a le fin mot de l’histoire. Blue mange nonchalamment sa pizza après une journée d’alpinisme quand elle entend des bruits inquiétants dans sa maison. Elle monte, méfiante, dans sa chambre pour entamer une discussion surnaturelle avec une ombre gigantesque. Un dialogue franc s’installe pourtant entre la jeune fille et un être invisible doué de raison.  Il appartient au peuple des Vous : protégé depuis des temps immémoriaux par la Main de pierre. Depuis sa chute, ils doivent survivre dans un monde hostile.

Certains habitants de la vallée ayant commencé à les pourchasser, à les affamer et même à les retenir prisonniers. Blue et son petit groupe d’amis décident de protéger les Vous : nouveaux venus rejetés sans raison valable par les adultes du village. Mission délicate et périlleuse pour ce groupe d’adolescents que le danger soude davantage.

« Les Vous » page 11.

Davide Morosinotto est un écrivain italien dont l’œuvre fantastique s’adresse en priorité à un lectorat ado-adulte. Publié en 2020 par L’École des loisirs, son roman « Les Vous » connait un beau succès. Il aide alors Nicolas Pitz pour son adaptation éponyme en bande dessinée. Ce récit bien construit aux ambiances de plus en plus oppressantes présente la confrontation entre une population en place et une autre mal comprise à qui l’on suppose une volonté hégémonique.

La peur de l’inconnu est moins prégnante chez des adolescents qui favorisent un rapprochement pacifique entre les deux groupes. De quoi aborder pour les auteurs de belles thématiques, sur l’immigration, l’accueil de réfugiés, la nécessité de la solidarité, les douleurs de l’exil ou la difficulté d’accepter ce qui nous étranger.

Nicolas Pitz s’est approprié ce récit. Son dessin souple et coloré s’épanouit dans les scènes en pleine nature : des versants des montagnes aux rives des lacs. Il est même remarquable dans les séquences nocturnes où il donne à voir par de fins traits colorés ce qui est invisible : les animaux la nuit ou les Vous quelque soit l’heure de la journée.

Il faut 130 pages pour que l’intrigue riche avec de nombreux rebondissements inattendus arrive à une conclusion inclusive. L’ouvrage ne laisse pas indifférent et peut se lire dès le début des années collège, à 12-13 ans. Les jeunes lecteurs peuvent s’identifier aux héros ; des collégiens qui dépassent sans a priori les différences qui gênent les adultes et un être mystérieux, le rêveur du peuple Vous, c’est-à-dire le conteur respecté de son histoire. Un véritable double des auteurs, une révérence à ceux qui racontent habilement des histoires.

Laurent LESSOUS (l@bd)

« Les Vous » par Nicolas Pitz et Davide Morosinotto

Éditions Rue de Sèvres (16,00 €) – EAN : 978-2-81020-213-3

Parution 11 mai 2022

Galerie

Les commentaires sont fermés.