Zoom sur les meilleures ventes de BD du 30 mars 2021

Avec le retour du printemps fleurissent enfin les nouveaux blockbusters du 9e art : le « Bug » d’Enki Bilal en tête, lequel se paye même l’audace de s’incruster à la 6e place du « Top 20 GfK/Livres Hebdo » tous genres confondus. Dans le palmarès généraliste, « Bug » T3 côtoie – en compagnie du « Monde sans fin » (8e) – l’habituelle cohorte de mangas, composée cette semaine de « Tokyo Revengers » T17 (Glénat, 4e), « One-Punch Man » T24 (Kurokawa, 11e), « Dragon Ball Super » T16 (Glénat, 13e), « Fairy Tail : 100 Years Quest T10 » (Pika, 15e) et « Horimiya » T3 (Nobi Nobi, 20e).

Le grand vainqueur de la semaine est donc le 3e volet (tiré à 150 000 exemplaires par les éditions Casterman) de la saga d’anticipation d’Enki Bilal : « Bug », qui se place, dans sa version ordinaire, en tête du « Top 20 BD » et dans sa version grand format collector N & B (10 000 exemplaires chez le même éditeur), à la 18e place du classement BD. Dans ce nouvel album, où l’auteur phare du 9e art laisse éclater ses talents narratifs et graphiques, il est question de notre monde et du futur pétri d’humanité et de numérique : lire Bilal nous alerte sur l’absence de transmission dans notre monde….

Détrôné, « Le Monde sans fin » ne rétrograde que d’un rang dans le « Top 20 BD » et se positionne juste au dessus d’« Angel Wings T7 : Mig Madness » qui atterrit sur la 3e marche du podium des meilleures ventes de la semaine.

Et, comme d’habitude, un « Angel Wings » peut en cacher un autre, puisque ce ne sont pas moins de trois éditions de cet épisode qui sont proposées aux lecteurs : l’ordinaire (assorti d’un tirage initial de 28 400 exemplaires et bénéficiant d’une réimpression immédiate de 7 000 ex.), l’édition Canal BD (avec couverture inédite et ex-libris limité à 1 600 ex.) et l’édition luxe grand format (avec une couverture inédite et un avion en carton plume à monter, limité à 3 000 ex.).

Premier volume du troisième cycle de la série, qui sera composée de deux titres, le virevoltant et haletant « Mig Madness » se situe en hiver 1952, en pleine guerre de Corée, et principalement au-dessus de Mig Alley, quand les Chinois et leurs Mig 15 soviétiques terrassent les jets américains…

Pour rester dans les chiffres et mesurer le succès de la série d’aventures aéronautiques très glamour du scénariste Yann, qu’on ne présente plus, et du dessinateur Romain Hugault, publiée aux éditions Paquet, notez que celle-ci cumulait environ 300 000 ventes avant la sortie du tome 7. Romain Hugault, dont les performances graphiques absolument exceptionnelles, à la fois dans sa précision technique et dans son sens de la chorégraphie aérienne, sont saluées par tous les lecteurs, va d’ailleurs passer le million d’albums vendus avec la sortie de ce titre. Excusez du peu !

Le temps de laisser passer un « Mortelle Adèle » (le tome 1, évidemment !) et « Astérix et le Griffon », nous découvrons la troisième entrée de cette semaine : « Scotland T1 : Épisode 1 » à la 6e place du « Top 20 BD ». Rebaptisées « Les Missions fantastiques de Kathy Austin », toutes les aventures de l’agent féminin (l’agente ?) du MI6 : « Kénya » (cinq albums – une intégrale), « Namibia » (cinq albums – une intégrale), « Amazonie (cinq albums) et donc la nouvelle venue « Scotland », sont dorénavant réunies sons cette ombrelle. Bien qu’au titre beaucoup moins exotique que pour les précédentes péripéties de l’héroïne britannique, cette nouvelle saison, toujours signée du duo Leo-Rodolphe au scénario et de Bertrand Marchal au dessin, n’en est pas moins mystérieuse. Il faut dire que les brumes, les landes, les châteaux abandonnés de l’Écosse, où Kathy Austin s’apprête à se détendre quelques jours sans une maison que lui a léguée sa grand-tante, sont propices à sublimer ce premier volet aux accents fantastiques qui a été tiré à 45 000 exemplaires par les éditions Dargaud : lire « Scotland » : des vacances insolites pour Kathy Austin !.

C’est ensuite vers la 13e position du « Top 20 BD » qu’il faut se tourner pour découvrir le nouvel et remarquable opus réaliste de Zep : « Ce que nous sommes », au tirage de 50 000 exemplaires par les éditions Rue de Sèvres. Dans ce récit introspectif et puissant, chaque humain peut bénéficier d’un cerveau augmenté connecté au Data Brain Center et disposer, à l’image de Constant, d’une connaissance encyclopédique et de services infinis. Mais, au détour d’un immense piratage, Constant découvre que tous ses souvenirs sont virtuels. Il s’engage alors dans la quête de son identité réelle : lire  L’humain augmenté est devenu assisté avec Zep !.

Laurent TURPIN

Remerciements à Pol Beauté des éditions Paquet, Kathy Degreef des éditions Casterman, Doriane Sibilet des éditions Rue de Sèvres et Hélène Werlé des éditions Dargaud.

Top 20 BD (copyright GfK/Livres Hebdo) du 14 au 20 mars 2022

CLASSEMENT SÉRIES TITRES AUTEURS ÉDITEURS
1er nouveau Bug T3 Livre 3 Enki Bilal CASTERMAN
2e (-1) Le Monde sans fin Christophe Blain, Jean-Marc Jancovici DARGAUD
3e nouveau Angel Wings T7 Mig Madness Romain Hugault, Yann PAQUET
4e (-1) Mortelle Adèle T1 Tout ça finira mal Miss Prickly, Mr Tan BAYARD JEUNESSE
5e (-3) Astérix T39 Astérix et le Griffon Didier Conrad, Jean-Yves Ferri ALBERT RENÉ
6e nouveau Scotland  [ Les Missions fantastiques de Kathy Austin : saison 4] T1 Épisode 1 Bertrand Marchal, Rodolphe, Leo DARGAUD
7e-12e Mortelle Adèle
13e nouveau Ce que nous sommes Zep RUE DE SÈVRES
14e-17e Mortelle Adèle
18e nouveau Bug T3 version luxe Livre 3 Enki Bilal CASTERMAN
19e Mortelle Adèle
20e Un général, des généraux François Boucq, Nicolas Juncker LE LOMBARD

Galerie

Les commentaires sont fermés.