Bulles O : une petite (mais néanmoins sympathique) nouvelle maison d’édition…

Nombreuses sont les structures qui tentent aujourd’hui leur chance dans le monde du 9e art. Si certains ont des prétentions économiques évidentes, d’autres sont seulement animées par des passionnés, amateurs et bénévoles. C’est le cas de Bulles O qui publie des albums de type franco-belge pour tout public, soit en tant que nouveautés comme « Les Aventures microscopiques de Formica » d’Alain Mary et « Le Château des Carpathes » de Serban Andreescu (d’après Jules Verne), soit des rééditions à l’instar du « Félon de Miremont » de Rémy Bourlès, ou encore de « La Tour du diable » qui contient à la fois la reprise d’une bande dessinée éditée par ASPEL en 1996, les gags inédits de « Loin d’Ici », et un petit dossier sur l’auteur Marc-André : un talentueux graphiste exerçant en free-lance depuis 1985, mais qui est aussi l’une des principales chevilles ouvrières du magazine Hop !.

« La Tour du diable et Les Fantaisies de Loin d’Ici » par Marc-André.

Basé sur une légende limousine, « La Tour du diable » met en scène le jeune Arthur qui s’est retrouvé, fort jeune, à la tête des biens de la maison de Lastours et qui commence à dilapider l’héritage familial…

Le récit est suivi de l’histoire de Gouffier de Lastours, surnommé Le Chevalier au lion.

Quant aux amusantes excentricités de Loin d’Ici qui complètent cet agréable album de 64 pages, elles se situent au pôle. Pôle Nord ? Pôle Sud ? Qu’importe, mais c’est vraiment un drôle de pôle !

Le héros y rencontre de curieux autochtones et un bestiaire fantaisiste, source de nombreux gags…

Pour info, depuis février 2020, Marc-André propose chaque semaine à ses amis, notamment sur Facebook, une hilarante demi-page intitulée « Un chat dans un bar »…

Et il se murmure qu’un recueil de ces gags se profile à l’horizon…

« Le Félon de Miremont », par Rémy Bourlès, est initialement paru dans Haga en 1986 : fanzine animé jusqu’à sa disparition par Jean-Paul Tibéri, lequel a signé le scénario de ce récit médiéval.

Un paysan est arrêté et emprisonné pour avoir défendu une jeune fille violentée par deux soldats du château appartenant au cruel seigneur de Miremont.

L’ami qui va essayer de le délivrer est surpris par la garde et va devoir combattre son compagnon en duel à mort.

Cette bande dessinée classique est suivie d’un dossier consacré à Rémy Bourlès (1905-1997) et d’une interview que ce dernier accorda au magazine Hop !, en 1989.

« Le Félon de Miremont » par Rémy Bourlès et Jean-Paul Tibéri.

Le premier tome des aventures microscopiques de Formica (« Le Violon dingue ») s’adresse, quant à lui, à un jeune public.

Sur les chemins d’une forêt, un fourmisseau quitte sa fourmilière natale pour découvrir le vaste monde.

Il va voler au secours d’une jolie cigale professeure de violon, importunée par une punaise qui vient de lui chiper son instrument.

Une première bande dessinée d’Alain Mary qui mérite vos encouragements…

« Les Aventures microscopiques de Formica T1 : Le Violon dingue » par Alain Mary.

Enfin, l’adaptation libre, mais quand même fidèle, du « Château des Carpathes » de Jules Verne, par l’illustrateur roumain Serban Andreescu, est aussi destinée plus particulièrement aux enfants : même si l’histoire nous plonge dans une ambiance fantastique, autour d’une présence mystérieuse au château des Carpathes.

À noter que le principal canal de vente de Bulles O est par correspondance, via leur site internet (http://bullesoeditions.canalblog.com/), mais également sur Le coffre à BD (https://coffre-a-bd.com) : n’hésitez pas à les soutenir…

Gilles RATIER

« Le Château des Carpathes » par Serban Andreescu.

« La Tour du diable et Les Fantaisies de Loin d’Ici » par Marc-André

Éditions Bulles O (20 €) — EAN : 978-24-91900-00-21

« Le Félon de Miremont » par Rémy Bourlès et Jean-Paul Tibéri

Éditions Bulles O (18 €) — EAN : 978-24-91900-00-38

« Les Aventures microscopiques de Formica T1 : Le Violon dingue » par Alain Mary 

Éditions Bulles O (20 €) — EAN : 978-24-91900-05-2

« Le Château des Carpathes » par Serban Andreescu, d’après Jules Verne

Éditions Bulles O (22 €) — EAN : 978-24-91900-04-5

Galerie

Une réponse à Bulles O : une petite (mais néanmoins sympathique) nouvelle maison d’édition…

  1. Bulles O dit :

    Merci pour votre article