Zoom sur les meilleures ventes de BD du 27 octobre 2021

« L’Attaque des titans », avec son ultime épisode (1), s’empare des deux (oui, des deux !) premières places du « Top 20 BD Livres Hebdo » tous genres confondus, dans ses versions collector (1er) et classique (2e). Les mangas envahissent d’ailleurs en nombre le palmarès généraliste, puisqu’on y retrouve également « Demon slayer : Kimetsu no yaiba » T19 de Koyoharu Gotouge (Panini Manga), 5e et 16e dans sa version coffret avec un roman (écrit avec Aya Yajima), « Jujutsu kaisen T11 : Le Drame de Shibuya : ouverture » de Gege Akutami (Ki-oon), 7e, « Kaiju n°8 » T1 de Naoya Matsumoto (Kazé manga), 10e, « Blue Lock » T4 de Muneyuki Kaneshiro et Yûsuke Nomura (Pika), 18e et… le revival de « Goldorak », 7e, qui rejoint évidemment également (et en tête) le « Top 20 BD », tout comme « Les Légendaires résistance » T1, « Les Tuniques bleues » T64, « Sorceline » T4 et « Sapiens » T2.

Que dire ? Manga ou titre franco-belge ? Un peu des deux, mon général, puisque l’œuvre culte de Gō Nagai est d’origine asiatique, c’est d’ailleurs la diffusion de ses épisodes animés dans le fameux « Récré A2 », il y a 43 ans, qui lança le genre en France. Véritable phénomène de société, « Goldorak » a fait rêver toute une génération dont faisait partie Xavier Dorison et Denis Bajram, Brice Cossu, Alexis Sentenac et Yoann Guillo, à l’origine de cette renaissance couplée d’un vibrant hommage, d’origine française donc, mais publié chez Kana — la filiale Manga de Média Participations —, à hauteur de 165 000 exemplaires.

Dans cet épisode, face aux derniers représentants de Véga qui tentent de coloniser le Japon. Vous aurez tout sur ce passionnant come-back dans l’article de Laurent Lessous : Le retour réussi de Goldorak…

Soulignons d’ailleurs l’incroyable ferveur suscitée par cette parution chez les « enfants » de Goldorak (et leurs enfants aussi, sans doute) : l’accueil du titre est totalement délirant, à l’image des 2 500 personnes présentes et des 1 000 dédicaces réalisées par les auteurs, lors d’une rencontre organisée autour de « Goldorak » au Mans à l’Abbaye royale de l’Epau ; une rencontre filmée que vous pouvez découvrir ci-dessous :

Notez enfin que ce « Goldorak » 2021 a bénéficié d’un tirage limité grand format de 10 000 exemplaires (déjà épuisé) avec une couverture variante et un tiré à part du plan de Goldorak, le tout sous coffret. Cette édition particulière (dont la couverture figure en Une de cet article) prend la 6e place du « Top 20 BD ».

Située dans le monde World Without, la série « Résistance » se situe 20 ans après la fin de la série principale « Les Légendaires ». Alors que les héros ont raccroché leurs armes et fondé une famille, un grand cataclysme déclenche à la surface du globe une succession de catastrophes. Les dieux, responsables du désastre, sont de retour… Patrick Sobral (scénariste, chara-designer et storyboarder) et Jenny (dessinatrice) sont aux manettes de ce nouveau spin-off dont le premier opus : « les Dieux sont amour », tiré à 160 000 exemplaires par les éditions Delcourt, débarque à la 3e place du « Top 20 BD », juste derrière « Blacksad » T6.

En recul d’un rang, « Le Droit du sol : journal d’un vertige » d’Étienne Davodeau occupe désormais la 4e place du classement, devant « Les Tuniques bleues n° 64 : Où est donc Arabesque ? » : 5e. Ultime récit des aventures du sergent Chesterfield et du caporal Blutch signé du regretté et fabuleux scénariste Raoul Cauvin (décédé le 19 août dernier, lire : Raoul Cauvin : l’homme-orchestre du scénario laisse son divan vide…), l’épisode, tiré à 105 000 exemplaires par les éditions Dupuis (18 millions d’albums vendus pour l’ensemble de la série !), envoie les deux protagonistes de la série dans un hilarant road movie, à la recherche d’Arabesque, l’intelligente jument de Blutch (qui, rappelons-le, fait la morte pendant les charges de cavalerie !). Willy Lambil reste aux manettes graphiques de la série, et dessine actuellement le prochain album, « Irish Melody », scénarisé par Kris.

Les deux autres entrées de la semaine s’inscrivent respectivement à la 10e et à la 11e place du « Top 20 BD » :

- « Sorceline T4 : Rêve et cauchemort ! », la nouvelle aventure de la jeune étudiante en cryptozoologie passionnée par l’étude des animaux légendaires, élaborée par le duo féminin formé de Paola Antista (aux textes) et de Sylvia Douyé (aux dessins), a été tirée à 50 000 exemplaires par les éditions Vents d’Ouest. Sorceline est en danger ! L’animal fantastique qu’elle est la seule à voir est un augure. Il est dit que la personne devant laquelle il apparaît doit bientôt mourir…

- « Sapiens, une histoire de l’humanité T2 : Les Piliers de la civilisation ». Après un premier volume paru en 2020, vendu à plus de 180 000 exemplaires en langue française (tandis qu’un million a déjà été imprimé à travers le monde dans plus de 30 langues), David Vandermelen poursuit l’adaptation très réussie de l’œuvre de Yuval Noah Harari, consacrée à l’évolution de l’homme, avec le dessinateur Daniel Cazenave. Dans ce nouveau chapitre, les auteurs s’intéressent à la révolution agricole, quand les Sapiens cohabitent non plus par dizaines d’individus, mais par millions… Les humains érigent alors les piliers de la civilisation, mais tombent aussi dans un piège dont nous ne sommes pas encore sortis ! Le tirage initial de ce tome 2 est de 150 000 exemplaires, par les éditions Albin Michel.

Voilà, c’est tout pour aujourd’hui avec ce nouveau classement qui voit disparaître « Corto Maltese » et « Undertaker », où « Dans la tête de Sherlock Holmes » T2 chute de 12 places, « Tananarive » de 10 et « Batman Fortnite Point Zero » de 9, et où il est aussi notable de constater que les recueils de la série « Mortelle Adèle » ne sont plus qu’au nombre de quatre.

Pour terminer, un peu de gauloiserie ! Bien entendu, décalage temporel oblige, nous n’avons pas encore parlé du bulldozer commercial « Astérix et le griffon » – voir en attendant « Astérix et le griffon » : la mission qui venait du froid… - qui, n’en doutons pas, s’installera directement en tête (et pour quelques semaines) du classement des meilleures ventes de livres, dès la semaine prochaine. Juste avant la sortie attendue du futur best-sellersigné par Jean-Yves Ferri et Didier Conrad, Sylvie Uderzo et sa mère Ada ont eu l’excellente idée de réactiver les Prix Uderzo, dont votre serviteur fut jury en son temps, en 2006 et 2007 lorsque l’annonce des lauréats se faisait dans le restaurant d’Obélix Depardieu.

C’est au musée Maillol, à Paris, dans le cadre de la somptueuse exposition « Uderzo, comme une potion magique » (prolongée jusqu’au 31 octobre, courez-y, il vous reste peu de temps) que se déroula mardi dernier l’édition 2021 de ces prix fortement dotés et qui couronnèrent pour le meilleur album (dotation 6 000 €) : Jordi Lafebre pour « Malgré tout » (Dargaud), pour le meilleur dessin (dotation 5 000 €) ; ex aequo Olivier Taduc pour « Le Réveil du tigre » (scénario Serge Le Tendre, Dupuis), et Frank Pé pour « La Bête » (scénario Zidrou, Dupuis) et pour la meilleure contribution au 9e art (dotation 5 000 €) : Xavier Coste pour « 1984 » (Sarbacane) : que des albums que nous vous avons déjà conseillés sur BDzoom.com (2) !.

Le jury 2021 était composé de Karine Albert (Fnac), Guillaume Canet (acteur-réalisateur), Christophe Levent (journaliste), Karim Mahfouf (humoriste), Jean-Pierre Nakache (libraire), Hervé di Rosa (peintre), Charles de Saint-Sauveur (journaliste), Sylvie Uderzo et Frédéric Vidal (journaliste).

À la semaine prochaine…

Laurent TURPIN

(1) Lire : Colossale conclusion pour « L’Attaque des titans » ! par Gwenaël Jacquet

(2) Lire : « Malgré tout » : une histoire d’amour à rebours signé Jordi Lafebre ! Par Gilles Ratier, « Chinaman » : une ultime griffade du tigre pour Olivier TaDuc et Serge Le Tendre ! par Philippe Tomblaine, Trois albums du trop rare Frank Pé d’un coup, dont son enthousiasmante vision du Marsupilami ! Par Gilles Ratier et « 1984 » de George Orwell : une puissance dystopique élevée au carré ! par Philippe Tomblaine.

Top 20 BD (copyright GfK/Livres Hebdo) du11 au 17 octobre 2021

CLASSEMENT SERIES TITRES AUTEURS EDITEURS
1er nouveau Goldorak Alexis Santenac, Brice Cossu, Denis Bajram, Xavier Dorison KANA
2e (-1) Blacksad T6 Alors, tout tombe T1 Juanjo Guarnido, Juan Diaz Canales DARGAUD
3e nouveau Les Légendaires résistance T1 Les Dieux sont amour Jenny, Patrick Sobral DELCOURT
4e (-1) Le Droit du sol : journal d’un vertige Étienne Davodeau FUTUROPOLIS
5e nouveau Les Tuniques bleues T64 Où est-donc Arabesque ? Willy Lambil, Raoul Cauvin DUPUIS
6e nouveau Goldorak coffret collector Alexis Santenac, Brice Cossu, Denis Bajram, Xavier Dorison KANA
7e (+9) Les Schtroumpfs T39 Les Schtroumpfs et la tempête blanche Alain Maury, Alain Jost, Thierry Culliford LOMBARD
8e (-4) nouveau Louca T9 Game Over Bruno Dequier DUPUIS
9e (-7) Le Spirou d’Émile Bravo T4 L’Espoir malgré tout, troisième partie : un départ vers la fin Émile Bravo DUPUIS
10e nouveau Sorceline T4 Rêve et cauchemort ! Paola Antista, Sylvia Douyé VENTS D’OUEST
11e nouveau Sapiens : une brève histoire de l’humanité T2 Les Piliers de la civilisation Daniel Casanave, David Vandermeulen [d'après Yuval Noah Harari] ALBIN MICHEL
12e (-7) Mortelle Adèle T1 Tout ça finira mal Miss Prickly, Mr Tan TOURBILLON
13e (-4) Moon River Fabcaro 6 PIEDS SOUS TERRE
14e (-4) Raven T2  Les Contrées infernales Mathieu Lauffray DARGAUD
15e (-9) Batman Fortnite Point Zero Reilly Brown, Christos Gage, Donald Mustard URBAN COMICS
18e (-10) Tananarive Sylvain Vallée, Mark Eacersall GLÉNAT
19e (-12) Dans la tête de Sherlock Holmes T2 L’Affaire du ticket scandaleux T2 Cyril Lieron, Benoït Dahan ANKAMA

Galerie

5 réponses à Zoom sur les meilleures ventes de BD du 27 octobre 2021

  1. Marcel dit :

    « Willy Lambil reste aux manettes graphiques de la série, dont il a déjà dessiné le 65e album paru il y a un an (« L’Envoyé spécial »). »
    Petite coquille, non ?… Justement, le 65 paru il y a un an n’est pas dessiné par Lambil mais par Munuera. Le prochain Lambil est censé être scénarisé par Kris, non ?…

    • Laurent Turpin dit :

      Mais ouiiiii ! Horrible coquille et merci de votre vigilance, je corrige ! Le prochain album sera scénarisé par Kris et s’intitule « Irish Melody ». D’autres scénaristes pourraient ensuite travailler avec Lambil. LT

  2. Pépé malin dit :

    Pauvres tuniques! Le dessin de Lambil est de plus en plus catastrophique ! Faudrait raccrocher les pinceaux, avant de se les emmêler…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>