Soif de colonisation, de décolonisation ?

Soif ! est une revue qui vulgarise l’actualité de la recherche en sciences sociales (sociologie, psychologie, ethnologie ou histoire), en alternant articles et bandes dessinées autour de 13 docu-BD : dans le but d’aider à mieux comprendre le monde. Chaque récit-BD de cinq pages est doté d’une page d’introduction, annoté en marge, et suivi de deux pages documentaires complémentaires et de pistes bibliographiques. Son n° 4 vient de sortir…

Comme il est dit très justement en édito par Pascal Blanchard, coordonnateur du dossier « Colonisation, décolonisation » de ce Soif ! n° 4, « Le passé colonial est le dernier tabou de l’histoire de France du XXsiècle » : un tabou qui fait s’opposer les mémoires et les idéologies et un « passé colonial qui trouble nos récits collectifs ». Or, il faut regarder cette histoire nationale et internationale avec lucidité et, dès lors, bien des épisodes constituant des drames trop souvent occultés apparaissent à nos yeux insupportables.

Le dossier aborde quatre d’entre eux : les « Zoos humains », d’une part, à travers un récit introduisant des habitants d’Australie kidnappés ni plus ni moins à leur pays pour les exhiber au début du XXsiècle dans les cirques Barnum ou dans les expositions coloniales : ce que développent deux pages de commentaires. Autre sujet, moins connu, l’insurrection de Madagascar  en 1947 : un épisode peu glorieux de la colonisation française, puisque l’insurrection qui se lève contre l’oppresseur sera  froidement combattue, faisant  des dizaines de milliers de morts. Deux autres articles, sans bandes dessinées, complètent le dossier : une longue interview de Lilian Thuram (« Une vie de lutte contre les préjugés racistes ») et un article sur « L’AfricaMuseum et la restitution d’œuvres d’art » : l’AfricaMuseum étant le nom du célèbre musée de Tervuren, à Bruxelles, musée du Congo créé en 1998 où Hergé, par exemple, s’est documenté pour son « Tintin au Congo ».

BD encore dans ce Soif ! n°4, sur des thématiques qui évoquent l’altérité : « Les espaces de vie des gens du voyage », « Dans les cafés avec la jeunesse syrienne » et « Covid 19 et la microfinance africaine ». BD toujours, mais sur des sujets plus exlectiques : « Les maladies transmises par les insectes », « Les Abbés bâtisseurs du Moe nage », la protection des majeurs, « Le laboratoire des œuvres de Flaubert », « Écouter les maux du travail », les méthodes d’apprentissage de la lecture, « La chirurgie esthétique en quête de légitimité », le cirque et ses artistes…

Le tout constitue, de fait, un ensemble d’une diversité culturelle et éducative remarquable. Plus de 140 pages pour apprendre et réfléchir – ce n’est pas rien ! – réalisés notamment par 13 dessinateurs différents, ce qui donne beaucoup de variété graphique.

Notons qu’un autre docu-BD, publié par le même éditeur simultanément, va de pair avec le dossier de Soif ! n°4. Il s’agit d’« Enchainés dans l’entrepont de la Marie-Séraphique », ou l’histoire d’un navire négrier nantais entre côte africaines et Saint-Domingue. Le commerce triangulaire y est parfaitement évoqué au fil des 11 épisodes de la partie BD et des doubles pages documentaires qui les complètent à chaque fois, du port de Nantes aux combats pour l’abolition.

Didier QUELLA-GUYOT ; http://bdzoom.com/author/DidierQG/

[L@BD-> http://9990045v.esidoc.fr/] et sur Facebook.

Soif ! n° 4, collectif

Éditions Petit à Petit (16,90 €) – EAN : 9782380461015

« Enchainés dans l’entrepont de la Marie-Séraphique », collectif

Éditions Petit à Petit (14,90 €) – EAN : 9782380461022

Galerie

Les commentaires sont fermés.