Zoom sur les meilleures ventes de BD du 22 septembre 2021

« Undertaker » T6, qui résiste dans le « Top 20 GfK/Livres Hebdo » tous genres confondus où il figure encore en 18e position, conserve la tête du classement des meilleures ventes de bandes dessinées, qui accueille pas moins de 9 nouveautés dont, dans deux genres totalement différents, les formidables « Tananarive » et « La Cellule ».

On ne compte pas, mais cela faisait des semaines, voire des mois qu’on n’avait pas vu ça ! Pas un seul recueil de « Mortelle Adèle » avant la 9e place du palmarès : position occupée par « Toi, je te Zut ! », le dernier opus en date de la série. Signalons toutefois, actualité oblige, que l’immense série best-seller de ces deux dernières années sera mise en avant lors du prochain festival d’Angoulême : lequel consacrera une importante exposition, dans le cadre de son programme jeunesse, à ce phénomène hors normes.

Après « Il était une fois en France », un « XIII Mystery » et « Katanga », Sylvain Vallée aspirait à prendre de la distance pour se tourner vers de nouveaux projets créatifs. Et voilà que lui tombe entre les mains une incroyable comédie écrite par le scénariste franco-britannique Mark Eacersal : auteur, par ailleurs, du très remarqué polar « GoSt 111 ». L’histoire met en scène Amédée, limite vieillard, triste et paisible notaire embourgeoisé à la retraite — on est loin de la tumultueuse bande des Vieux Fourneaux —, partant sur les traces du passé de son ami et voisin : infatigable narrateur de ses aventures à travers le globe et qui décède au début du récit. Tiré à 55 000 exemplaires par les éditions Glénat, auxquels il convient d’ajouter les 8 000 du tirage noir et blanc et les 3 000 de la version exclusive FNAC, le titre rejoint le « Top 20 BD » en 4e position, derrière « Undertaker » T6, « Corto Maltese : Océan noir » et « Batman Fortnite Point Zero ». Et pour tout savoir sur cet excellent road-movie initiatique sur la sagesse, à la fois humaniste et jubilatoire, qui se déroule entre Charleville-Mézières et Lille (en passant par Maubeuge, tout de même !), lire : Madagascar ou le Nord–Pas-de-Calais ? .

Un rang derrière, à la 5e place du palmarès de la semaine, déboule une nouvelle enquête en bande dessinée, publiée à hauteur de 40 000 exemplaires (15 000 initiaux + retirage de 25 000) par les Arènes BD et élaborée par le journaliste du Monde Soren Seelow, le directeur d’études au Centre d’analyse du terrorisme (CAT) Kévin Jackson et le dessinateur Nicolas Otero (qui illustre l’ensemble avec une froideur graphique réaliste absolument talentueuse). Alors que débute le procès des attentats du 13 novembre 2015, l’ouvrage, extrêmement documenté et s’appuyant sur les dossiers judiciaires et autres notes de renseignements, s’attache à la traque d’Abdelhamid Abaaoud : djihadiste belge membre de l’État islamique, identifié comme une menace et considéré comme le responsable d’une cellule terroriste à l’origine de ces événements. Hélas, entre malchance et dysfonctionnements, les services français (et belges) ne sauront empêcher les odieux massacres d’innocents.

Alors que « Lady S » T15 progresse de 3 places et s’intègre à la 6e place du « Top 20 BD », deux nouveautés rejoignent respectivement le palmarès en 7e et 8e position :

- « True Beauty » T1, tiré à 40 000 exemplaires et édité chez KBooks, le nouveau label le nouveau label des éditions Soleil dédié à la bande dessinée asiatique. Il s’agit évidemment d’une erreur de Livres Hebdo et de son partenaire GfK qui ont intégré ce manga issu d’un webtoon coréen dans un classement où il ne devrait pas figurer !

- « Orcs et Gobelins » T14, tiré à 30 000 exemplaires par les mêmes éditions Soleil. Ce nouvel opus de la saga d’heroic-fantasy, issu de l’univers « Elfes » est signé par le dessinateur Jean-Charles Poupard et le scénariste Sylvain Cordurié.

Dernière entrée du « Top 20 BD », le premier volet de la série jeunesse fantastique à l’humour youtubeur (normal, c’est élaboré par des youtubeurs !) et au design très « djeun » (tendance manga) : « Pierres du cauchemar », a été tiré à 46 750 exemplaires (auxquels il convient d’ajouter 30 000 exemplaires supplémentaires en cours d’impression) par les éditions Glénat et s’empare de la 16e place du « Top 20 BD ».

Dooms et Sora, les personnages principaux, également scénaristes, subissent, dans un mode parallèle dominé par des multinationales américaines contemporaines (Facebook, Instagram, Disneyland…) ultra-caricaturées, les épreuves de pierres du cauchemar issues d’un coffre enfoui dans le sol par de mystérieux moines en 1750 et qu’ils ont découverts et ont eu le tort d’ouvrir. Damned, sacrés youtubeurs, ils font vraiment tout et n’importe quoi… Bon, le tout est illustré par Dreamy, a bénéficié du travail de script-doctorde Théa Rojzman et trouvé sans souci son public.

La belle vie, donc !

Laurent TURPIN

Top 20 BD (copyright GfK/Livres Hebdo) du 6 au 12 septembre 2021

CLASSEMENT SERIES TITRES AUTEURS EDITEURS
1er (=) Undertaker T6 Salvaje Ralph Meyer, Xavier Dorison DARGAUD
2e (=) Corto Maltese HS1 Ocean noir Bastien Vivès, Martin Quenehen CASTERMAN
3e (+1) Batman Fortnite Point zero Reilly Brown, Christos Gage, Donald Mustard URBAN COMICS
4e nouveau Tananarive Sylvain Vallée, Mark Eacersall GLÉNAT
5e nouveau La Cellule : enquête sur les attentats du 13 novembre 2015 Nicoles Otero, Soren Seelow, Kévin Jackson LES ARÈNES BD
6e (+3) Lady S T15 Dans la gueule du tigre Philippe Aymond DUPUIS
7e nouveau True Beauty T1 Yaongyi KBOOKS
8e nouveau Orcs et Gobelins T14 Jean-Charles Poupard, Sylvain Cordurié SOLEIL
10e (-7) Game Over T20 Deep Impact Midam, Adam, Patelin DUPUIS
16e nouveau Les Pierres du cauchemar 1
17e (+1) Le Dernier Atlas T2 Hervé Tanquerelle, Fred Blanchard, Fabien Vehlmann, Gwen de Bonneval DUPUIS

Galerie

2 réponses à Zoom sur les meilleures ventes de BD du 22 septembre 2021

  1. petit dit :

    pourquoi y a t-il des trous dans ce classement ?