« L’Or du temps » : un bel hommage aux grands feuilletons du siècle dernier !

Toujours très en verve et redoublant d’imagination, le scénariste Rodolphe (1) nous propose un superbe diptyque à la gloire des héros de la littérature populaire du début du XXe siècle : Fantomas, Le Fantôme de l’Opéra, Belfégor, mais aussi Tintin ! Un récit palpitant évoluant dans une ambiance baroque, onirique et fantasmagorique, dans le Paris des années 1880-1900, sublimée par le dessin coloré du talentueux Catalan Oriol Hernández Sánchez qui signe de son seul prénom (2).

Le tout Paris des arts, de Sarah Bernhardt à Oscar Wilde, en passant par le jeune Marcel Proust ou le chroniqueur mondain Robert de Montesquiou, s’est donné rendez-vous chez Hugo de Reuhman : un distingué historien et égyptologue. Deux hommes s’introduisent alors dans son bureau et sont mis en fuite par le propriétaire aidé de son ami Théo, à la suite d’un échange de coups de feu. Les cambrioleurs ont juste eu le temps d’embarquer un ensemble de lettres acheté à un libraire parisien : écrites par Bernardino Drovetti, ambassadeur de France au Caire au début du siècle précédent, elles étaient adressées à une relation férue d’antiquités.

On y apprend l’existence d’un sarcophage phénicien dérobé au Louvre, contenant la dépouille d’Archass-Malik, prêtre de Moloch : divinité dont De Reuhman mène des recherches sur son culte et ses rites sulfureux. Rentré chez lui, Théo, qui n’est autre que le traducteur de ces mystérieuses missives, découvre que son appartement a également été mis à sac.

Devant de tels événements qui ne peuvent pas être seulement des coïncidences, les deux amis décident de mener l’enquête : ce qui les amènera à fréquenter les obscurs salons des spirites, les sous-sols et les souterrains du Louvre, les bals populaires et les ruelles malfamées de La Butte, ainsi qu’un manoir isolé gardé par des automates.

Cette première partie rocambolesque est tout à fait convaincante, tant par l’ambiance oppressante de cette quête à la limite du fantastique que par la retranscription graphique — très originale — ou par les vives et sublimes couleurs utilisées.

Notons également un carnet de dessins en fin d’album qui complète agréablement les 70 pages de ces palpitants préliminaires dont on attend vivement la suite…

Gilles RATIER

(1) Sur Rodolphe, voir aussi récemment sur BDzoom.com : Rodolphe retrouve Marc-Renier pour une nouvelle saga romantique passionnante…Un « Rouletabille » signé Leo et Rodolphe !« Amazonie » T5 : aux confins de l’aventure et du mystère pour miss Austin…L’Amazonie et ses mystères en tête des meilleures ventes de BD…« Livingstone » par Paul Teng et RodolpheUn troisième cycle féerique pour « L’Autre Monde » !« Amazonie T3 : Épisode 3 » par Bruno Marchal, Leo et Rodolphe« Ter T1 : L’Étranger » par Christophe Dubois et Rodolphe« Dickens & Dickens T1 : Destins croisés » par Griffo et Rodolphe« Robert Sax T2 : Paradis perdus » par Louis Alloing et Rodolphe…  

(2) Sur Oriol, voir : « Natures mortes » par Oriol et Zidrou« Les 3 Fruits » par Oriol et Zidrou« La Peau de l’ours » par Oriol et Zidrou et « Joyeuses nouvelles ! » par Zidrou.

« L’Or du temps T1 : Première Partie » par Oriol et Rodolphe

Éditions Daniel Maghen (16 €) — EAN : 978-2-35674-105-9

Galerie

Les commentaires sont fermés.