« Claudia » : enfin la suite !

Bonne nouvelle pour les amateurs de vampires et autres créatures de l’enfer : dix ans après la publication du quatrième chapitre de leur série « Claudia », Pat Mills et Franck Tacito proposent, enfin, la suite des aventures de la diabolique gardienne de la porte des enfers adoubée chevalier vampire. Elle revient affronter les créatures du mal, plus dangereuse que jamais.

Gippeswick, Angleterre, 2002. L’innocente Carly s’apprête à se rendre en toute confiance à la fête de ses 21 ans organisée par sa mère Claudia dans une cave la nuit d’Halloween. La prude jeune fille ignore que Claudia, qui a réduit son père en une pitoyable épave, doit reprogrammer la téléviza : appareil qui la téléportera sur Terre, afin de pouvoir assister à son anniversaire. Son but : sacrifier sa propre fille le jour de ses 21 ans, pour ne pas être consumée par les démons des tréfonds.Pour renaître sur terre, la gardienne de la porte des enfers — devenue chevalier vampire sous le nom de Claudia Démonia — va devoir livrer un combat impitoyable aux forces du mal…Au fil d’un récit aux multiples ramifications, Pat Mills revient sur le passé pour le moins trouble de Maria Schmidt, alias Claudia von Mansteen : une histoire peuplée de démons en tous genres qui entraîne le lecteur au cœur des ténèbres.Ce récit est le spin-off de « Requiem » : série de 11 albums (sur 13 prévus) dessinée par Olivier Ledroit, publiée par les éditions Nickel de 2000 à 2012, et en cours de réédition depuis 2016 chez Glénat. Il permet aux lecteurs fidèles de retrouver les protagonistes de l’histoire d’origine. Les quatre premiers épisodes de « Claudia », édités par Nickel de 2010 à 2014 et dessinés par Franck Tacito, ont eux aussi été réédités par Glénat à partir de 2017, avec de nouvelles couvertures signées Ledroit.          Scénariste, mais aussi éditeur incontournable de la nouvelle génération britannique, Pat Mills (né en 1949) commence une brillante carrière au début des années 1970. On lui doit « Charley’s War », « Judge Dredd », « Marshal Law », « Slaine », « Nemesis », « Misty »… Mais aussi des épisodes de « Star Wars ». Pour la France, il s’associe avec le dessinateur Olivier Ledroit sur « Requiem » et son spin-off « Claudia » dessiné par Tacito.Né en 1963, Franck Tacito est médecin urgentiste le jour et dessinateur de BD la nuit lorsqu’il publie « 666 » : son premier album (en 1993), réalisé avec le scénariste François Froideval aux éditions Zenda. La série se poursuit aux éditions Glénat, pour lesquelles il dessine « 6666 », toujours avec Froideval qu’il retrouve avec « Les Arcanes de la Lune noire ». On lui doit aussi « Slaine », « Dead Hunter » et le scénario de « Magica ». Seul, il signe la trilogie « Alice in Wonderland » aux éditions Glénat. Ses planches aux décors fouillés grouillant de personnages monstrueux — il adore les dessiner — lui permettent d’être reconnu comme un des meilleurs du genre.Si la couverture est signée Olivier Lecroit, un cahier bonus de huit pages offert en fin d’ouvrage permet de savourer les illustrations de Franck Tacito qui met en scène la sulfureuse Claudia Démonia.

Henri FILIPPINI

« Claudia T5 : La Nuit du loup-garou » par Franck Tacito et Pat Mills

Éditions Glénat (14,95 €) — EAN : 978 2 3440 1418 9

Galerie

Les commentaires sont fermés.