Lucky Luke : de A à Z !

Il y a 75 ans, Morris créait le personnage de Lucky Luke : un cow-boy solitaire publié pour la première fois en octobre 1946 dans les pages d’une édition spécifique du Journal de Spirou réservée au marché français, et seulement deux mois plus tard dans l’almanach 47 de Spirou. Une lueur de génie pour un coup d’essai, puisque le cow-boy qui tire plus vite que son ombre séduit aujourd’hui encore un lectorat nombreux. Un hors-série produit par Le Monde et disponible chez les marchands de journaux revient sur ce succès planétaire.

« 75 ans de Far West » est le titre ce numéro hors-série ouvert à un large lectorat, réalisé sous la direction de Jean-Marc Fustier.

La longue carrière de Luke le chanceux est évoquée de A à Z, survolant les 122 albums publiés depuis la naissance du héros, lesquels ont été vendus au total à plus de 300 millions d’exemplaires traduits en 40 langues.

Caracolant toujours en tête des ventes lorsque sort un nouvel album, la série « Lucky Luke » est plus que jamais incontournable.

De A comme Arizona à Z comme The End, notons les chapitres consacrés à Billy the Kid, Calamity Jane, Rantanplan, Jolly Jumper, Jesse James,  aux Dalton et à Ma Dalton…

Mais aussi aux États-Unis, aux femmes, aux Indiens, à René Goscinny, Gary Cooper, Roy Bean, Nothing Gulch, à la télévision, bien sûr au western et, plus insolite, aux ventes aux enchères, aux scénaristes, au journal Pilote… et au yodel-è-i.

Après des entretiens trop brefs avec Jul et Achdé (les excellents successeurs de la série de Morris), l’ouvrage se termine avec la réédition d’un récit complet de 16 pages : « La Bataille du riz », une petite merveille signée Goscinny et Morris. Récit publié pour la première fois dans le no 4 du trimestriel de poche Superpocket Pilote, puis repris dans une première série de sept mini albums offerts par Tonimalt en 1969, réédités en 1972 par Total.La lecture de ce hors-série est facile et une riche iconographie permet de retrouver quelques séquences cultes de ce western bien décidé d’atteindre son centenaire dans 25 ans. Les érudits de l’univers de Lucky Luke pourront cependant regretter ce simple survol de la série, souvent ponctué d’erreurs chronologiques : un historien de la BD connaissant bien l’œuvre de Morris aurait été le bienvenu dans cette entreprise éditoriale qui n’en demeure pas moins sympathique.

Henri FILIPPINI     

« Lucky Luke de A à 7 »

Hors-série du Monde, 116 pages en couleurs (7,95 €)

Galerie

3 réponses à Lucky Luke : de A à Z !

  1. pierre dit :

    « entreprise éditoriale qui n’en demeure pas moins sympathique. »…
    Monsieur Filippini, on peut dire que vous êtes gentil !

  2. Perron dit :

    Je l’ai trouvé bien fait et intéressant et n’ai pas relevé d’erreurs chronologiques. Petite précision utile pour les fans : Il n’y a pas d’interview d’Achdé mais seulement celle de Jul.

  3. Laurent dit :

    J’aime bien cette formule d’abécédaire et je trouve la critique assez dure. En grand fan de Morris, je n’ai relevé aucune erreur majeure et j’ai souvent apprécié les analyses faites au fil des pages. Elles sont faites avec beaucoup d’humour et s’accordent fort bien à l’esprit de notre cow-boy.