Qu’est-ce que vous prendrez ? Thé, café, chocolat ?

Les éditions Idées + ont la très bonne idée de rééditer trois albums consacrés à la fabuleuse histoire de ce qui réjouit nos papilles à l’heure des petits déjeuners ou d’autres moments de la journée : le thé, le café, le chocolat. Le dessinateur Willow et le scénariste Pascal Davoz ont, à l’évidence, pris un malin plaisir à concocter ces récits à la fois enjoués et documentés : et c’est un réel plaisir de les redécouvrir.

« La Fabuleuse Histoire du thé » se fait en compagnie de Jules Verne, très amateur de la plante. Un jour, alors qu’il rêvasse sur le pont de son bateau, le Saint-Michel, le capitaine Nemo et son sous-marin surgissent et les voilà tous « embarqués » dans un voyage dans le temps qui nous transporte très vite en Chine, du temps de l’empereur Shen Ning, lequel a découvert par hasard le goût du thé…De fil en aiguille, c’est bientôt le Tamil Nadu, en Inde qui nous accueille. Le voyage ne fait que commencer, situé en grande partie en Asie. Évidemment, les cérémonies du thé trouveront en Grande-Bretagne un five o’clock so british ! En fin d’album, plusieurs textes détaillent les cérémonies chinoises et japonaise, les outils qui permettent de préparer le thé, la tradition saharienne ou le samovar.

« La Fabuleuse hHstoire du café » s’ouvre, elle, avec Mourad Sahib Al-Kaldi. On est au VIIIsiècle dans les haut-plateaux du Yémen, où un petit berger déguste et apprécie de petites baies rouge inconnues et tonifiantes. Dès lors, l’engrenage est lancé pour découvrir quelle est la meilleure façon d’apprécier le « kawah ».

Entre légendes et réalité, l’histoire du café s’écrit autant qu’il se consomme, en Europe notamment et sous Louis XIV en particulier (plusieurs textes en fin d’ouvrage détaillent d’ailleurs ce sujet – ce qui n’est pas peu dire pour un roi !).

« La Fabuleuse Histoire du chocolat » commence officiellement au large du Honduras en 1502, avec les conquistadores, mais en réalité elle est plus ancienne. Le xocoatl fait déjà partie des aliments des Indiens. Le cheminement de sa commercialisation et sa conquête du monde est exceptionnelle : les petites fèves ont des vertus, notamment de provoquer la gourmandise !

Christophe Colomb, Cortès, Anne d’Autriche ou Madame de Sèvigné sont au cœur des pages documentaires finales.

Ces trois « histoires de » ont non seulement le mérite d’être manifestement bien documentées, mais surtout d’être racontées avec précision et humour. Le ton ici et là décalé donne en effet beaucoup de vitalité à ces récits efficacement dessinés par Wyllow. On y apprend beaucoup de choses sans jamais s’ennuyer et en voyageant beaucoup, une lecture à savourer avec un thé ou un café et quelques chocolats…

Didier QUELLA-GUYOT ; http://bdzoom.com/author/DidierQG/

[L@BD-> http://9990045v.esidoc.fr/] et sur Facebook.

« La Fabuleuse Histoire du thé » par Wyllow et Pascal Davoz

Éditions Idées + (14€) – EAN : 97822374700564

« La Fabuleuse Histoire du café » par Wyllow et Pascal Davoz

Éditions Idées + (14€) – EAN : 97822374700571

« La Fabuleuse Histoire du chocolat » par Wyllow et Pascal Davoz

Éditions Idées + (14€) – EAN : 97822374700557

 

Galerie

Les commentaires sont fermés.