Un western qui ne manque pas de sel !

Autant le dire tout de suite, si vous aimez les westerns, vous allez adorer « Fausses Pistes », mais si vous les détestez, vous allez adorer également. Pourquoi ? Parce qu’avec cet album, on y est et on n’y est pas ; car le héros, Frank Paterson, joue un cow-boy dans un spectacle à Woodstone, en Arizona. Il le joue même un peu trop, au point de se faire virer et de s’offrir en compensation un voyage organisé… dans l’Ouest, celui qui est « far », évidemment !

Frank est un acteur, un peu malade dans sa tête de faux cow-boy, jouant l’histoire du vrai Jake Johnson. Il habite tellement son rôle qu’il en devient inquiétant pour son employeur, lequel préfère le licencier. Frank ne peut cependant renoncer à son rêve, à ses délires ; mais dans le voyage organisé auquel il s’est inscrit, il y a pire que lui. Et là, Duhamel est très fort : il réunit une brochette de doux dingues, tous désireux de découvrir Monument Valley, le Grand Canyon, la Vallée de la mort…

La galerie de personnages est épatante (un hippie, une féministe, un touriste obèse, un ex-militaire jusqu’au-boutiste…) et le gentil voyage va tourner au cauchemar pour la guide, Salina, d’origine mexicaine. Il y a toujours plus fou que soi, on le sait bien, et cette virée américaine l’illustre parfaitement avec à la clé une réflexion, des réflexions, sur l’univers du western et ses codes : les bons, les méchants, la colonisation brutale, la folie des armes, les Indiens, le tourisme, les hors-la-loi, les chamans…

Joliment dessiné, parfaitement dialogué, avec ici et là des perles dans les réparties, ce voyage sur « fausses pistes » est tout simplement jovial et délicieux, jusqu’à ce final somptueux  en pleine Death Valley que la couverture de l’album annonce brillamment. Après « La Croisière s’amuse », voilà un grand moment de vacances collectives qui vire au drame : l’occasion de balancer de belles et bonnes vérités sur les autres, sur le monde… et sur soi !

Duhamel est décidément très bon et ses dernières publications sont mémorables (chroniquées ici-même sur BDzoom.com) :« Le Voyage d’Abel »« Le Retour » , « Jamais », « Nouveaucontact »

Didier QUELLA-GUYOT ; http://bdzoom.com/author/DidierQG/

[L@BD-> http://9990045v.esidoc.fr/] et sur Facebook.

« Fausses Pistes » par Bruno Duhamel

Éditions Grand Angle (17, 90 €) – EAN : 9782818978764

Galerie

Une réponse à Un western qui ne manque pas de sel !

  1. EC Comics fan dit :

    _ Un de mes prochains achat sur ma check~list
    depuis l’article du magazine CANAL BD N° 137 (juin/juillett 2021)
    Assurément une bd western de très haut vol …
    A noter que le réseau CANAL BD propose un collector dont
    voici les caractéristique/différences avec l’édition classique :
    _ contenu en couleur
    _ cahier graphique de 8 pages supplémentaires
    _ dos toilé
    _ couverture alternative
    _ tirage limité à 1020 exemplaires
    Par contre je ne sais pas si cette édition “prestige” est toujours disponible ?