Zoom sur les meilleures ventes de BD du 14 avril 2021

On se doutait bien, au vu de l’engouement suscité par la parution de « La Fortune des Winczlav » T1, que ce titre s’emparerait rapidement de la tête des meilleures ventes de bandes dessinées. C’est chose faite, même si – petite déception – l’album ne rejoint pas le « Top 20 GfK/Livres Hebdo » tous genres confondus où les représentants du 9e art ne sont plus qu’asiatiques : « My Hero Academia T28 : Destruction massive » de Kohei Horikoshi (Ki-oon, 2e), « The Promised Neverland » T19 de Kaiu Shirai et Posuka Demizu (Kazé Manga, 3e) et « Jujutsu Kaisen T8 : Trésor caché » de Gege Akutami (Ki-oon, 10e). On note par ailleurs, coté « Top 20 BD », l’apparition de trois nouveautés, dont « Trolls de Troy » T25.

En ces temps moroses de confinement, voilà un plaisir qu’il ne faut pas bouder : la lecture du très souriant « On ne badine pas avec les mouches », le déjà 25e tome de la série d’heroic fantasy humoristique « Trolls de Troy », tiré à 50 000 exemplaires par les éditions Soleil et 4e du « Top 20 BD ». Christophe Arleston (au scénario) et Jean-Louis Mourier (au dessin) s’en donnent à cœur joie dans ce nouvel épisode tournant, avec une imagination fertile, autour des couples mixtes.

Il faut ensuite patienter jusqu’à la 13e place du palmarès pour découvrir le premier volume de la nouvelle série du scénariste Kid Toussaint, illustrée par Aveline Stokart, soutenue par les 300 000 followers de son compte Instagram : « Elles », récit de la vie quotidienne d’une collégienne pétillante aux multiples (cinq en fait) personnalités, pas toujours amicales et représentant ses émotions d’adolescente. « La Nouvelle(s) », au tirage initial de 25 000 exemplaires au Lombard, a bénéficié d’une réimpression de 18 000 exemplaires dès sa 2e semaine de commercialisation.

Dernière entrée de la semaine, « Imbattable T3 : Le Cauchemar des malfrats » s’inscrit en 18e position du « Top 20 BD ». Ce recueil d’histoires courtes inédites en album, mettant en scène « le seul véritable super-héros de bande dessinée » parues dans le magazine Spirou et qui se déplace entre les cases, selon les propres termes de l’hebdomadaire de Marcinelle, a été tiré à 30 000 exemplaires par les éditions Dupuis.

Laurent TURPIN

Top 20 BD (copyright GfK/Livres Hebdo) du 29 mars au 4 avril 2021

CLASSEMENT SERIES TITRES AUTEURS EDITEURS
1er (+1) La Fortune des Winczlav T1 Vanko 1848 Philippe Berthet, Jean Van Hamme DUPUIS
2e (-1) Les Enfants de la Résistance T7 Tombés du ciel Benoît Ers, Vincent Dugommier LE LOMBARD
3e (+1) Mortelle Adèle T1 Tout ça finira mal Miss Prickly, Mr Tan GLOBULLE
4e Nouveau Trolls de Troy T25 On ne badine pas avec les mouches Jean-Louis Mourier, Christophe Arleston SOLEIL
5e (+4) Mortelle Adèle HS Au pays des contes défaits Diane Le Feyer, Mr Tan GLOBULLE
6e (-1) Mortelle Adèle HS2 Mortelle Adèle et la galaxie des Bizarres Diane Le Feyer, Mr Tan GLOBULLE
7e (+5) Mortelle Adèle T3 C’est pas ma faute ! Miss Prickly, Mr Tan GLOBULLE
8e (+3) Mortelle Adèle T2 L’Enfer, c’est les autres Miss Prickly, Mr Tan GLOBULLE
9e (-1) Mortelle Adèle T4 J’aime pas l’amour Miss Prickly, Mr Tan GLOBULLE
10e (-7) Les Légendaires : Les Chroniques de Darkhell T2 La Croisée sanglante Patrick Sobral DELCOURT
11e (+2) Mortelle Adèle T5 Poussez-vous les moches Miss Prickly, Mr Tan GLOBULLE
12e (+3) Mortelle Adèle T8 Parents à vendre Diane Le Feyer, Mr Tan GLOBULLE
13e Nouveau Elles T1 La Nouvelle(s) Aveline Stokart, Kid Toussaint LE LOMBARD
14e (+5) Mortelle Adèle T17 Karmastrophique Diane Le Feyer, Mr Tan GLOBULLE
15e (-3) Mortelle Adèle T9 La Rentrée des claques Diane Le Feyer, Mr Tan GLOBULLE
16e (-1) Mortelle Adèle T7 Pas de pitié pour les nazebroques ! Miss Prickly, Mr Tan GLOBULLE
17e (-1) Mortelle Adèle T6 Un talent monstre ! Miss Prickly, Mr Tan GLOBULLE
18e Nouveau Imbattable T3 Le Cauchemar des malfrats Pascal Jousselin DUPUIS
19e Retour Mortelle Adèle T13 Big bisous bien baveux Diane Le Feyer, Mr Tan GLOBULLE
20ème Retour Mortelle Adèle T14 Prout atomique Diane Le Feyer, Mr Tan GLOBULLE

Galerie

12 réponses à Zoom sur les meilleures ventes de BD du 14 avril 2021

  1. caramel dit :

    Dans le top 20 il n’y a plus que des auteurs asiatiques, il y a de quoi se poser des questions sur la production franco belge.

    • BARRE dit :

      Quel genre de questions? Je ne vois pas bien le rapport…

      • caramel dit :

        disons que le manga prend de +en + de part marché et là il est en tête, bon ce qui est normal avec la qualité scénaristique et qui répond mieux aux attentes des jeunes lecteur surtout les ados qui seront les futurs acheteur et lecteur adulte de bd dans les dix ans à venir. Pas sûre qu’ils lisent du franco belge par la suite.
        Je dis ça pas que j’en ai un à la maison.
        J’ajoute que cela n’enleve en rien le travail des auteurs franco belge mais à force de ressasser les vieux héros, ça va vite s’épuiser

        • Laurent Turpin dit :

          Bonjour Caramel, pour les mangas vous avez raison. Contrairement à ce que pensaient les éditeurs, les jeunes amateurs ne se sont pas tournés vers le franco-belge en vieillissant. D’où les nouvelles stratégies éditoriales destinées à redévelopper des collections jeunesses depuis quelques années. LT

    • Laurent Turpin dit :

      En réalité, les nouveautés mangas se vendent très fortement durant la première et deuxième semaine d’exploitation. Les ventes franco-belges s’étalent plus sur la durée mais ne sont pas suffisamment importantes pour entrer dans le classement des meilleures ventes tous genres confondus. LT

  2. Ne serait-il pas possible de montrer un classement sans les Mortelle Adèle, très drôle au demeurant, mais cette petite fille est si forte qu’on n’a pas tellement de visibilité sur le reste ? Ou alors pourquoi ne pas proposer un top 40 ? 14 Adèle et seulement 6 « autres » titres.

    • Laurent Turpin dit :

      Bonjour Laurent, c’est une excellente idée mais ce classement GfK nous est confié par notre partenaire Livres Hebdo qui nous autorise aimablement et exclusivement à le reproduire pour le commenter. Je comprends qu’il soit frustrant de ne pas voir l’évolution des autres titres franco-belges mais, comme vous l’avez constaté, mon article est principalement consacré aux nouvelles entrées. LT

  3. Henri Khanan dit :

    Mortelle Adèle est rarement évoquée dans les salons BD ou les revues sur la BD classique. Je ne connais pas, cela s’adresse sans doute à un public très jeune, mais il me semble au vu des palmarés des dernières semaines que l’on a un incroyable bestseller qui pulvérise tout sur son passage. Il serait intéressant que BDZOOM nous présente cette série, si possible avec interview de l’auteur et de l’éditeur. Car là, on a vraiment un phénomène d’édition. Messieurs Rattier, Turpin, Filippini, qu’attendez-vous?

    • Laurent Turpin dit :

      Cher Henri, dès juin 2019, avant cette déferlante de folie, Henri Filippini titrait :« Mortelle Adèle » fait la nique à Titeuf… ( ). Quant à Laurent Lessous, quelques mois plus tard, il évoquait Mortelle Adèle et son aventure au long cours… (http://bdzoom.com/160921/actualites/best-seller-incontestable-de-la-bande-dessinee-francophone-l’idole-des-cours-de-recreation-mortelle-adele-revient-dans-une-aventure-au-long-cours/) sans compter ses sélections jeunesse où figurent souvent les aventures de la jeune fille au caractère trempé. Et moi, même, toutes les semaines, j’en parle mais, au gré de quelques meilleures ventes, je détaille les chiffres de ventes et les projets à venir de la série. Dur de faire mieux ! Nous sommes sans doute le média à avoir le plus abordé ce phénomène éditorial. LT

      • BARRE dit :

        Ha! ha! Dur de prendre BD Zoom en défaut :-) Et merci Caramel pour votre réponse.
        Pour ma part je continue à voir les mangas comme un produit de consommation, à l’image des fast food, c’est sympa, ça détend mais on reste sur sa faim. Je ne dénigre pas car il y a quelques titres intéressants (moi aussi j’ai des lectrices à la maison)
        mais j’ai besoin de nourriture plus solide et de graphisme plus abouti!
        C’est aussi une histoire de générations, c’est comme ça! En tout cas, il est risible de lire que les éditeurs avaient pensé « récupérer » les lecteurs de mangas pour le franco-belge!!

        • caramel dit :

          Pour ma part mon auteur BD préféré reste Tezuka parce qu’il est un formidable raconteur d’histoire autant pour adulte que pour jeune public.
          Même si le graphisme n’entre pas dans vos critères je vous suggère la lecture du titre L’histoire des 3 adolfs pour commencer. On les trouve dans toute bonne médiathéque. Sinon, il y a des rééditions en cours, bonne lecture.

          • BARRE dit :

            Oui, Tezuka je connais, il y a aussi son histoire du Bouddha à lire. Dans un tout autre style j’aime bien Maruo également.Il est vrai que les mangakas osent tout les scénarios possibles, c’est aussi ça l’intérêt des mangas…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>