« La Peau de l’autre » : Serge Le Tendre toujours au top !

Après l’imposant « Réveil du Tigre » (Dupuis) réalisé avec Olivier TaDuc et juste avant son adaptation de « Peaux épaisses » de Laurent Genefort dessinée par Pasquale Frisenda (Les Humanoïdes associés), Serge Le Tendre propose un diptyque tout en émotion mis en images par Gaël Séjourné. Voilà une année 2021 qui commence sur les chapeaux de roue pour le vétéran coauteur du célébrissime « La Quête de l’oiseau du temps » !

New York, fin 1941. Ross Manson et Harvey Meulen, deux amis fous de musique, rêvent de voir leur comédie musicale « Heads or Tails » enflammer les scènes de Broadway. Le 7 décembre 1941, les États-Unis entrent en guerre et anéantissent du même coup leurs rêves. Trois ans plus tard, copilote au cœur de l’armada de la cinquième armée américaine, Harvey combat en Italie. Victime de la D.C.A. allemande, leur bombardier prend feu et s’écrase. Courageusement, Harvey parvient à extraire le pilote du brasier, mais ne peut éviter les flammes qui lui défigurent le côté gauche du visage. À l’hôpital, les visites régulières de Jason — le pilote qu’il a évité de cramer — réconfortent Harvey. D’autant plus qu’il vient d’apprendre que Ross Manson triomphe avec « Heads or Tails », dont il s’est approprié seul la création. Grâce aux carnets laissés à Buchenwald par le professeur nazi Arnold Grüber, Jason, brillant chirurgien spécialisé dans la greffe de peau dans le civil, propose à Harvey d’être son cobaye afin de lui offrir un nouveau visage. Tous les éléments pour une terrible vengeance sont à présent en place…En vieux routier du scénario, Serge Le Tendre construit méticuleusement ce thriller psychologique aux protagonistes complexes, dont l’action est située dans les décors superbes d’Hollywood au temps de l’âge d’or du cinéma américain

Il met en scène des personnages meurtris par la guerre, hésitant entre le bien et le mal. La transposition du drame des gueules cassées du premier conflit au cœur de la Seconde Guerre mondiale est astucieuse.Le dessin réaliste et fouillé de Gaël Séjourné restitue les décors fastueux de la capitale du cinéma américain qui sont faits de strass et de paillettes. Sous son crayon minutieux, le personnage d’Harvey au visage monstrueux devient particulièrement terrifiant. Bien que classique, sa mise en pages est dynamique, riche en plans aux frontières du gore prenant le lecteur aux tripes.Né en 1966, après deux années en fac d’Arts plastiques, Gaël Séjourné démarre sa carrière comme graphiste. Il aborde la bande dessinée en 1998 avec « Lance Crow Dog » (scénario Serge Perrotin), suivi par « Tatanka » (scénario Joël Callède), « L’Appel des origines »… Il est un des trop rares dessinateurs de la nouvelle génération à poursuivre la tradition de la bande dessinée française classique.

 Henri FILIPPINI

 « La Peau de l’autre T1 : Pile & face » par Gaël Séjourné et Serge Le Tendre

Éditions Grand Angle (14,50 €) EAN : 978 2 8189 6852 9

Galerie

Les commentaires sont fermés.