Fumetto n° 116 : 50 ans de fumetti (BD en italien) !

Nos amis italiens fêtent les 50 ans de la revue Fumetto spécialisée dans l’étude des fumetti (bandes dessinées de l’autre côté des Alpes).

L’occasion de proposer un numéro copieux, un brin nostalgique, et toujours riche en informations précieuses sur l’actualité du 9e art en Italie… et ailleurs.

Qui mieux que « Tex », ici campé par Fabio Civitelli, la série phare de la bande dessinée transalpine, pour figurer en couverture de ce numéro anniversaire ?

À l’origine publié par l’ANAF, aujourd’hui par l’ANAFI (Associazione nazionale amici del fumetto et dell’ illustrazione), Fumetto c’est 216 numéros (dont 90 d’une première série), 122 ouvrages publiés, 135 catalogues, 40 suppléments, des expositions… L’ensemble réalisé par des bénévoles passionnés qui permettent de tout savoir, ou presque, sur la bande dessinée italienne, mais aussi étrangère d’hier et d’aujourd’hui.

Au fil du gros dossier dédié à cet anniversaire, Luigi Marciano revient sur les ouvrages publiés par le club, Franco Giacomini rend hommage à Franco Grillo (pionnier des fanzines italiens), Luigi Baruffaldi brosse le portrait du correspondant espagnol de Fumetto Francisco Tadeo Juan (et en France de Hop !), enfin un florilège des couvertures clôt cette bien agréable bouffée de nostalgie. Ajoutons, en guise de conclusion, la reprise de « L’Industria della nostalgia » : un article signé Umberto Eco, Pietro Fanali et Rita Cirio, paru dans L’Expresso en 1973.Avec « Tex tra mito a storia » (« Tex entre mythe et histoire »), Antonio Mondillo propose une biographie historique des aventures du célèbre ranger texan imaginé par Gian Luigi Bonelli, à partir des évènements réels dont il a été témoin : un passionnant dossier de neuf pages qui se conclut par un édifiant tableau de la chronologie historique de Tex. De quoi satisfaire les lecteurs italiens, mais aussi français, fanatiques absolus de ce western hors norme.

Étonnant article de Renato Pallaviccini qui fantasme à propos des célèbres photos de l’immédiat après-guerre où l’on voit Hugo Pratt et ses amis sur les toits de Venise.

L’occasion d’en savoir plus sur les compagnons de route du futur créateur de « Corto Maltese ».

Un nouveau chapitre consacré à la « bedé confessionale » en France, signé Bruno Caporlingua, évoque les éditions de Fleurus comme rarement le sujet a été traité dans notre pays.

Chapeau à nos amis italiens qui, décidément, connaissent bien l’histoire de notre bande dessinée hexagonale.Enfin, Adriana Roveda publie la seconde partie de son étude dédiée aux héroïnes de la bande dessinée fantastique.

Des infos, une revue de presse, et bien d’autres curiosités complètent le riche sommaire des 68 grandes pages en couleurs de ce trimestriel incontournable.

Bien sûr, la lecture est plus agréable si l’on pratique l’italien, mais l’ensemble est accessible aux lecteurs qui ignorent cette langue.

Pour recevoir Fumetto, il faut adhérer pour un an à l’ANAFI, ce qui donne droit à quatre numéros de Fumetto et à deux ouvrages originaux : « Mickey Mouse Weekly » qui reprend toutes les histoires de « Mickey Mouse » réalisées en Grande-Bretagne par Harold Whitaker dans Mickey Mousse Weekly de 1950 à 1953 (128 pages en couleurs) et « Le Avventure di Marc Jaguar » : un album de 144 pages qui réunit les planches dessinées par Maurice Tillieux, mais propose aussi un passionnant dossier (144 pages).

L’abonnement annuel comprenant les quatre numéros et les deux albums est de 75  pour l’Italie et de 110  pour l’étranger.

 Henri FILIPPINI

Fumetto n° 116 (décembre 2020), 68 pages en couleurs

Via Ramazzini, 72 – 42124 Reggio Emilia – Italie, www.amicidelfumetto.it, info@amicidelfumetto.it.

Galerie

Les commentaires sont fermés.